BULLETIN

Le surf, sport en vogue, nécessite des conditions extérieures bien définies. Les spots de qualités pour sa pratique sont rares et de plus en plus fréquentés, d'où l'intérêt coissant pour l'implantations de récifs artificiels permettant de minimiser l'influence des paramètres extérieurs (principalement la bathymétrie).

Notre travail s'inscrit dans la continuité de ceux effectués les deux années précédentes dans le cadre du B.E.I., mais sous une approche différente. En effet les travaux précédents, basés sur des bathymétries données, ont procédé par simulations numériques pour mettre en évidence les zones de déferlement des vagues. En ce qui nous concerne nous nous sommes intéressés à la qualité des vagues, en étudiant l'impact de la forme du récif sur le déferlement afin d'obtenir une vague idéale à la pratique du surf. Nous nous détacherons partiellement des considérations bathymétriques dans le but de définir un profil modulable et adaptable à différents sites.

Nous avons mené parallèlement 2 types d'études : l'une expérimentale menée dans le canal de l'ENSEEIHT, et l'autre basée sur des simulations numériques. Dans la partie expérimentale, 2 profils de récif différents ont été étudiés :

Jean-Christophe ASCIONE
Cédric BRUNET
Patrick DE BOURAYNE
Yvon MENSENCAL
Benoît SEILLE
Ugo SCHUCK
Céline STRETTA