La Sédimentation dans les Estuaires


Définition

Définition d'un estuaire proposée par John Wiley, "Chemistry and Biogeochemistry of Estuaries":

Un estuaire correspond à l'entrée d'eau de mer dans une rivière, aussi loin que la marée pénètre dans ce cours d'eau. Il est généralement divisé en trois parties:


Le Dépôt de Sédiments dans les Estuaires

Les estuaires sont géologiquement jeunes: ils se sont formés à la suite de la fonte des glaciers qui a entraîné l'augmentation du niveau de la mer, l'inondation des côtes et l'élargissement des lits des rivières. Désormais, les estuaires se remplissent progressivement de sédiments.

La plupart des sédiments apportés par les rivières dans les estuaires sont piégés à l'intérieur de l'estuaire sous forme de boue.

Les grains les plus fins sont déposés plus rapidement que les plus gros grains. Il existe 2 types de dépôt différents:


L'Accumulation des Sédiments

La floculation est donc un processus important dans l'environnement des estuaires où se mélangent l'eau douce et l'eau salée.Cependant, si le phénomène de flocculation explique comment les petites particules de boue peuvent être piégées dans les estuaires, il n'explique pas comment de grandes quantités de sédiments fins restent coincées dans l'estuaire en dépit d'une action importante de la marée.


Vers les Deltas

En conclusion, les estuaires sont de bons sites pour l'implantation de ports, cependant il faut veiller à ce que l'équilibre naturel entre le dépôt de sédiments et la circulation des eaux dans les estuaires soit préservé. Or, les estuaires s'ensablent doucement depuis leur formation et risquent toujours de se fermer et d'empêcher la navigation. Les estuaires deviennent alors des deltas .