FLUIDE




Pour faire battre notre aile, il faut réaliser une solution dont la viscosité cinématique est comprise entre 0.19 et 0.25 cStokes (cm2.s-1).

  • Réalisation de la solution
    D’après les expériences de Mr Dickinson, on peut réaliser une telle solution en épaississant de l’eau par ajout de sucrose. Le dosage est 54% de sucrose en masse.
    Avec les données des masses volumiques (reau=1000kg.m-3 et rsucrose=1590kg.m-3), il faut donc ajouter 675 g de sucrose à 0.575 L d’eau pour obtenir 1 L de solution finale.



  • Validation
    Après réalisation d’échantillons de notre solution, nous avons mesuré sa viscosité dynamique à l’aide d’un viscosimètre dans le laboratoire de l’IMFT.

  • Principe du viscosimètre
    Entre deux cylindres de rayons R1 et R2 (R1>R2), nous faisons tourner le fluide dont la viscosité doit être mesurée. w1 non nulle et w2=0.

    Finalement nous accédons à la valeur de la viscosité dynamique m par mesure du couple résistant (obtenu par intégration de la contrainte de cisaillement).

    Le viscosimètre utilisé pourvu d’une résistance chauffante, nous permet même d’explorer sur une gamme de température de 10°C l’évolution de m (m diminue avec la température croissante). A température ambiante 19°C, on mesure m=28cPoise=0.28 g.cm-1.s-1et r=1.236 kg.L-1 d’où n=0.23cm2.s-1, ce qui est bien le résultat escompté.