THEORIE




La forme incurvée d'une aile d'avion impose que la vitesse de l'écoulement sur l'extrados soit plus élevée que celle sur l'intrados. D'après le théorème de Bernoulli, la pression sera donc plus élevée au-dessous de l'aile, ce qui crée la force de portance dirigée de bas en haut. C'est ainsi que l'avion peut voler en compensant la force de gravité.
Le théoréme de Bernoulli s'applique sur une ligne de courant dans le cas d'un écoulement stationnaire.


Les images ci-dessus sont extraites de l'article "Le vol des insectes" du mensuel Pour la Science d'août 2001.