Présentation du projet


Dans un soucis de protection de l’environnement, les énergies renouvelables se développent de plus en plus. Parmi elles, l’énergie éolienne connaît un intérêt croissant de part ses nombreux avantages. Ce Projet Long traite du raccordement au réseau national d’un aérogénérateur de faible puissance destiné à être installé sur un bâtiment. Sur la base de travaux déjà réalisés au cours des derniers mois, notre travail porte sur la partie réseau électrique. C’est pourquoi ce projet est réalisé en collaboration avec EDF, qui est particulièrement intéressée par ce domaine d’application.

Le schéma général de raccordement d’un aérogénérateur au réseau est donné ci-dessous. La partie éolienne associée au redresseur a été étudiée lors d’un précédent projet courant 2001(1). Il s’agit d’un redresseur MLI associé à un système MPPT (Maximum Power Point Tracking) permettant d’optimiser la production éolienne en temps réel en fonction de la vitesse du vent. Notre travail durant ce projet consiste donc à étudier la partie onduleur et filtre réseau, permettant le raccordement du bus continu au réseau national triphasé.

 

Deux architectures types ont été retenues afin de répondre au mieux aux attentes des industriels. La première n’introduit aucun moyen de stockage d’énergie. La seconde propose un stockage par batteries d’accumulateur permettant de réguler le flux de puissance envoyé sur le réseau et ainsi d’atténuer les perturbations. L’éolienne utilisée pour cette étude possède une machine synchrone triphasée à aimants permanents de 600W. Cette technologie d’aérogénérateur étant largement utilisée dans la gamme des faibles puissances (inférieures à 10kW), la démarche suivie sera également valable dans le cas d’utilisation d’autres éoliennes.

TOP