Conclusion :

En conclusion de cette étude, nous pouvons constater que les résultats expérimentaux sont encourageants. En effet, la présence d'un mur améliore bien les performances de l'éolienne. Néanmoins, la configuration doit être étudiée avec précision pour optimiser cette amélioration.
Le modèle numérique est également satisfaisant puisque le comportement général traduit bien la réalité des phénomènes. Cet outil complémentaire va permettre de réaliser une étude comparative entre différentes configurations. De nouvelles expériences seront toutefois nécessaires pour valider ces simulations et ce dans l'optique de concevoir un système éolien optimisé pour l'intégration dans le bâtiment.

Perspectives :

De nombreuses études peuvent être envisagées à l'issue de ces travaux. On notera la possibilité de réaliser une étude instationnaire de l'éolienne qui permettra aux électrotechniciens de disposer d'un modèle dynamique. Une plus grande collaboration avec le département Génie Electrique devrait permettre de trouver des solutions performantes et réalistes.

 


Remerciements :

Nous tenons à remercier pour leur aimable collaboration à ce projet :

Gilles Harran et Alexeï Stoukov qui ont encadré notre travail,
Adam Mirecki, Franck Moradei et Philippe Fernandez
Jean-Felix Alquier, Sébastien Cazin

Nous remercions aussi particulièrement :

Désiré LeGouriérès pour sa leçon en matière d'énergie éolienne
M. Dourneau de la société Adapco pour son aide technique précieuse.