Troisième Partie
Modélisation du transport de sédiments autour d'un récif artificiel





Conclusion


 

Malheureusement à cause des nombreuses difficultés que nous avons rencontré lors de la recherche de la bathymétrie, du fonctionnement de Telemac et de la disponibilité des postes nous n'avons pas pu effectué toutes les simulations que nous avions prévues. D'autre part, un des objectifs principaux de cette étude, la modélisation du transport solide par Sisyphe, n'a pas pu être réalisée. Une meilleure gestion du temps et un BES Telemac plus avancé dans l'année auraient pu nous aider à avancer un peu plus dans nos simulations. Nous essayerons, cependant pour la soutenance orale d'inclure au moins le récif dans la bathymétrie de départ afin que les étudiants des années suivantes puissent directement commencer par les simulation de transport solide avec Sisyphe. Ainsi les étudiants décidés à poursuivre nos études pourraient s'intéresserà l'influence des dimensions des brises lames sur le transport de sédiments, afin de retrouver les résultats décrits dans la partie II/A: i.e. influence de la longueur du brises lames, de l'espacement et de la distance par rapport à la plage, sur le dépôt sédimentaire. Ils pourraient aussi étudier le cas des récifs immergés ou émergés et l'influence de la forme du récif (simple brise lame ou forme en V). Enfin, ils pourraient faire varier la direction de la houle et visualiser un courant littoral.


 


Sommaire Troisième Partie
Plan