INFLUENCES DE L'ACTIVITE URBAINE
 



DONNEES

Démographie et occupation des sols


Non loin de Saint-Etienne en Rhône-Alpes, la ville d'Unieux se situe dans une région de France au passé industriel.  Il s'ensuit une démographie et une occupation des sols concentrées autour de pôles urbains dont Unieux fait partie.  De plus, on remarque que sur le bassin versant de l'Ondaine, les plus fortes concentrations de population sont le long de sa vallée comme en témoigne la carte de la répartition démographique en 1990.
 
 

Répartition démographique sur le BV de l'Ondaine en 1990

source : Contrat de rivière Ondaine - Dossier sommaire de candidature SIVO - IRAP jan 1998



 

La commune d'Unieux est donc une des plus urbanisée de ce BV avec de fortes densités démographiques (> 900 hab/km2). L'occupation des sols ne fait que confirmer cette observation puisque sur la commune d'Unieux, moins de 10 % de la surface est de la forêt alors qu'elle occupe 26 % de la surface totale du BV.
 
 

Occupation des sols sur la commune d'Unieux

source : Contrat de rivière Ondaine - Dossier sommaire de candidature SIVO - IRAP jan 1998

La commune d'Unieux a la caractéristique de présenter de fortes disparités au niveau de son occupation des sols. La partie rurale domine alors que la répartition démographique sur tout le BV témoigne de densités fortes sur la commune dans son ensemble. Par conséquent, cela révèle de fortes disparités au niveau de la répartition des habitants; les densités sont très fortes dans les zones urbaines donc dans la vallée de l'Ondaine, au niveau de la ville d'Unieux, ceci va avoir une influence vis-à-vis du milieu naturel.
 
 

Hydrologie



Le climat sur le BV est essentiellement continental, les précipitations moyennes annuelles sont de 820 mm/an avec 2 périodes plus humides que sont mai - juin et août - septembre. Le régime des eaux est pluvial et les crues importantes peuvent donner lieu à des écoulements torrentiels.
D'autre part, les étiages estivaux sont parfois sévères: le débit moyen inter-annuel de l'Ondaine étant compris entre 144 L/s et 190 L/s, le débit en étiage sévère peut descendre à 80 L/s. Ceci est à prendre en compte lorsqu'on s'intéresse à la pollution du cours d'eau notamment dans le cas de rejets accidentels.




ACTIVITE DOMESTIQUE

De nos jours, les villes doivent toutes être équipées en matière de réseaux d'assainissement. La commune d'Unieux est munie d'un réseau d'assainissement essentiellement unitaire (cf binôme 2); c'est un réseau communal raccordé au collecteur intercommunal du SIVO (Syndicat Intercommunal de la Vallée de l'Ondaine) qui rejoint la STEP du Pertuiset. Sur le BV, la pollution brute d'origine domestique est de 85000 Equivalents Habitants (EH); le bas de la vallée représente 90 % de cette pollution. 17 % de cette pollution rejoint le milieu naturel, il s'agit de pollution résiduelle après traitement et de pollution diffuse (non raccordée). Finalement, si l'on exclut la pollution résiduelle, ce sont environ 7580 EH qui apparaissent dans les cours d'eau du BV de l'Ondaine.

La commune d'Unieux est à l'origine de 8070 EH de pollution brute d'origine domestique. On voit que même si la situation s'est améliorée depuis la mise en place du collecteur inter-communal en 1996, l'activité domestique reste un facteur de pollution du cours d'eau. La limitation des pollutions d'origine domestique doit donc être traitée spécifiquement d'autant que ce phénomène est étroitement lié aux eaux pluviales, enjeu majeur des zones urbanisées.




ACTIVITE INDUSTRIELLE

La localisation des industries essentiellement dans la vallée de l'Ondaine sous la forme de PMI et TPI ( petites, moyennes et très petites industries) dans les domaines de la métallurgie, de la mécanique et du textile entraîne des pollutions majoritairement ponctuelles sur le cours d'eau. Ce développement de l'urbanisation dans le lit majeur engendre des problèmes notamment lors d'épisodes pluvieux. En effet, les stockages de produits polluants près de la rivière ne sont pas un moyen de la sécuriser.

Une simulation de rejet de polluant dans une rivière, cas accidentel de pollution par un industriel, sous TELEMAC 2D donne un exemple de la dispersion de celui-ci en fonction du débit et de la concentration initiale du rejet (Modélisation de la dispersion d'un polluant dans une rivière) .

Type de pollution en fonction de l'industrie

On note notamment la présence de l'usine S.A. UGINE ACIER de Chatillon et Gueugnon spécialisée dans la fabrication d'aciers inoxydables extra ou ultra minces par laminage à froid. Celle-ci implique de prendre en compte les risques de pollution qu'elle fait encourir à son site. Ceux-ci résultent du stockage d'ammoniac: le danger provient donc d'une éventuelle fuite suite à un éventrement de réservoir ou à la rupture d'un flexible. Une étude des dangers montre qu'Unieux se trouve concernée par la zone de danger Z1 correspondant à la zone dans laquelle un accident aurait des conséquences mortelles pour au moins 1 % des personnes présentes. L'Ondaine a aussi une partie de son linéaire en zone sensible. Un accident industriel de cette usine aurait donc des conséquences sur la pollution atmosphérique et sur la pollution de la rivière par ruissellement et transport par temps de pluie et par infiltration éventuelle dans les nappes souterraines.



EAUX PLUVIALES

La limitation des pollutions d'origine domestique sur l'Ondaine passe par une gestion des eaux de temps de pluie appropriée. En effet, celles-ci sont à l'origine de la majeure partie des pollutions domestiques présentes dans le cours d'eau. C'est donc une pollution ponctuelle qui résulte essentiellement du fait que les déversoirs d'orage se bouchent lors des épisodes pluvieux. Cela entraîne une surverse polluée dans le cours d'eau dont l'impact est important au niveau de sa qualité hydrobiologique. Les analyses de la qualité des eaux vers Unieux le confirment (cf Etat des lieux de la rivière Ondaine). Ce problème a réellement un enjeu d'envergure sur le BV de l'Ondaine puisque 7580 EH de polluants domestiques sont déversés dans le milieu naturel. Le bas de la vallée est plus particulièrement concerné: il produit 90 % de la pollution domestique du BV.