CONCLUSION


Cette partie de l'étude a permis de mettre en évidence les facteurs de pollution dans le cadre d'une petite ville. Ainsi, on a pu montrer que l'ensemble des activités liées à l'environnement urbain génèrent plusieurs sources de pollution dont l'impact sur le milieu aquatique et sur les ressources en eau inhérents à celle-ci est particulièrement notable. Les qualités physico-chimique et hydrobiologique du cours d'eau peuvent être évaluées grâce à des outils mis en place par les Agences de l'eau: les Systèmes d'Evaluation de la Qualité (SEQ) qui s'intéressent à la rivière dans son ensemble. D'autres outils tels la modélisation numérique de la dispersion de polluant constituent des moyens de caractérisation et de prévision de ces phénomènes. Cependant, le nombre de paramètres à prendre en compte pour rendre les résultats exploitables en limite la validité.
Finalement, dans le cas particulier d'Unieux, des améliorations peuvent être apportées pour limiter la pollution de la rivière Ondaine; la problématique des eaux pluviales en particulier requiert qu'on s'y intéresse. Le contrat de rivière sur le point d'être adopté pour la Vallée de l'Ondaine préconise bon nombre de dispositions pour lutter contre les pollutions d'origines diverses. Il permettra une réelle remise en état de la rivière si ses objectifs sont remplis au bout de l'échéance fixée. Il vise avant tout une gestion pérenne de la rivière. Les efforts engagés par son biais devront donc être poursuivis de manière continue. Mais, son adoption atteste de la prise de conscience de ses acteurs. Par conséquent, une fois le programme engagé, la rivière ne devrait pas voir son état dégradé à d'autres titres que d'accidents imprévisibles pour lesquels des mesures de prévention doivent être prises. Celles-ci passent essentiellement par l'information des responsables.

Aujourd'hui, dans un environnement en tout point conquis par l'homme, la mise en place de moyens spécifiques pour rendre son influence compatible avec la sauvegarde du milieu naturel s'impose. Les villes constituent un espace considérablement anthropisé et ont donc, de par l'activité qu'elles génèrent et les modifications qu'elles ont fait subir au milieu, un impact particulier et important vis-à-vis des éléments naturels qu'elles ont intégré notamment et surtout en matière de pollution. Cette étude visait à montrer dans quelles mesures l'environnement urbain et la concentration d'activités humaines qui lui sont liées sont des sources de contamination du milieu. On constate notamment qu'outre l'activité industrielle, les éléments de la vie quotidienne sont d'une importance capitale: pollutions dues aux gaz d'échappement des voitures, au nettoyage des voiries,... Par conséquent, même si des moyens techniques peuvent permettre de remédier à certaines sources de pollution, la lutte pour la protection de l'environnement passe avant tout par une prise de conscience collective; le "Contrat de rivière" en est une concrétisation. Ce type de procédure dans le cadre du cours d'eau devrait tendre à se développer, ce qui permettra de réhabiliter certaines zones où le milieu a été vivement altéré.