RUTP
2. Dimensionnement du bassin de retenue

 
 

 
Nous utilisons des données et résultats issus de:
  • "Estimation des besoins en assainissement par temps sec et temps de pluie de 14 agglomérations du bassin 'Adour-Garonne', AUCH, Etude temps de pluie, Rapport d'étude", BCEOM, janvier 1998.
  • "L'Encyclodédie de l'hydrologie urbaine", Collectif, Tec & Doc.

 
 

2.1 Hydraulicité: Méthode des débits
  • Courbe HDF (Hauteur Durée Fréquence).
On a H(t,T)=I(t,T).t soit H(t,T)=a(T)t^(b(T)+1)


Figure 2.1 Courbe HDF de Toulouse pour T=1 mois, 3 mois et 1 an

  • Débit spécifique de fuite. Etant donné le débit de fuite du bassin de retenu Qf (m3/s), on définit le débit spécifique par:
qs = 360. Qf/Sa  (mm/h)
où S est la surface active en hectare.
 
  • Les différences Dh(qs,ti,T) = H(ti,T)-qs.ti   expriment alors les hauteurs d'eau (en mm) à stocker pour des durées de pluie ti. Le volume d'eau à stocker est alors:
V (m3/s) = 10 Dhmax(qs,T).Sa
  • Exemples de résultats:
Période de retour 1 mois 3 mois 1 an
Débit de fuite (m3/s) 1.1 2.5 4
Volume à stocker (m3) 14 732 14 455 39 313
Durée de pluie (min) 345 120 150

 
  • On fixe le volume de bassin à 15 000 m3, qui est le volume proposé par le BCEOM, et un volume intermédiare entre les deux scénaris du schéma d'assainissement de 1991 (10 500 m3 et 26 000 m3).
Retour haut de page
 

 
 

2.2 Décantation: Méthode de Hazen
 C'est la méthode la plus simple pour dimensionner les bassins de décantation, valable uniquement en régime laminaire.  Etant donnée une particule en suspension animée d'une vitesse longitudinale U et d'une vitesse de chute W, on sera sûr qu'elle décante dans le bassin si:
L/H >= U/W
On prendra comme critére de dimensionnement l'égalité, qui permet d'obtenir un bassin moins allongé. 
 
 


Figure 2.2: Principe de la méthode de Hazen
 
 


Figure 2.3: Taux de dépollution=f(Whazen)
 
 
 

Retour haut de page


 










 


 

2.3 Contrainte de qualité
 


Figure 2.4 Schématisation des flux de polluants


 














Si l'on note x le taux de depollution dans le bassin, la contrainte de qualité pour le Gers aval s'écrit:
 
 




Caval = (Camont.Qamont + (1-x)Cbv.Qf)/(Qamont+Qf)<=Caval admissible


Figure 2.5 Caval=f(Qf,eta=x)

Retour haut de page


 






 


 
 

2.4 Interaction entre les paramètres et les contraintes
 


Figure 2.6: Compexité du couplage Hydraulique-Qualité

Retour haut de page


 








 


 
 

2.5 Dimensions retenues

Compte tenu des différentes contraintes exprimées ci dessus, et pour V = 15 000 m3, U = 0.05 m/s, W = 1 m/h et Q = 3 m3/s nous obtenons les dimensions suivantes:
 

Volume 15 000 m3
Longueur 250 m
largueur 43 m
Hauteur 1.4 m
Débit de fuite Qf (m3/s) 1.5 ou 4 (seuil de changement de Qf : H(t) = 1 m)

Nous avons opté pour un seuil avec changement de débit de fuite car cela nous permet d'obtenir un Qf plus petit pour les pluies fréquentes (et donc un meilleur traitement) tout en filtrant les hydrogrammes et les pollutogrammes pour les pluies plus exceptionnelles.
 
 



Retour haut de page


 
 
 
 
 
1. Problématique
2. Dimensionnement du bassin de retenue
3. Etude du fonctionnement du bassin
Retour page accueil RUTP

RETOUR A LA PAGE DU GROUPE


 















 

dernière mise à jour: 13/01/2003