Bureau d'Etudes Industrielles "Energies Renouvelables et Environnement"

Le dessalement de l'eau de mer      

                                                                                                                                                                                                                             

Présentation 


Sur l’île de la Réunion, les eaux douces naturelles sont rares et mal réparties, sensibles aux sécheresses, si bien que la politique de l’eau est un véritable défi. Il y a en effet de nombreuses contraintes pas seulement géographiques mais aussi socio-économiques.
Face aux besoins d’eau douce dans certaines parties de l’île, pour la consommation des populations, l’irrigation et le développement touristique, il paraît séduisant et logique d’avoir recours au dessalement de l’eau de mer puisque cette ressource est inépuisable et que la majorité de la population est concentrée sur les littoraux.
Cependant, il existe plusieurs procédés de dessalement de l’eau de mer. Mais dans la quasi-totalité des cas, il se pratique soit par distillation thermique, soit par osmose inverse.

Il semble donc très intéressant d’étudier ces deux phénomènes en détails mais également de les comparer et de déterminer le procédé le plus intéressant d’un point de vue économique et écologique.





Description des deux méthodes    


Dans cette partie, nous allons décrire les deux méthodes principales utilisées dans le dessalement de l'eau de mer:




Comparaison de deux méthodes : osmose inverse et distillation 


L' osmose inverse et la distillation sont des procédés techniquement différents. Chacun a donc ses avantages et ses inconvénients.Cette étude est composée d'un calcul des coûts energétiques et d'une analyse des impacts environnementaux d'une usine de dessalement.



Conclusion

Le dessalement est très certainement une des futures clés aux problèmes d’eau dans le monde. Cependant, au vue de l’étude menée ci-dessus, la filtration par osmose inverse est le procédé de dessalement des prochaines années car il est plus économique mais surtout car la distillation nécessite un apport de matières premières important et que ces matières premières (gaz, pétrole…) existent en quantité limitée. 


Bibliographie

Le dessalement de l'eau de mer et des eaux saumâtres, Alain Maurel, 2006, Tec et Doc
Site internet du CEA: http://www.cea.fr/
Site sur le dessalement: http://www.world-wide-water.com
Site Culture Sciences-Chimie: http://culturesciences.chimie.ens.fr/dossiers-chimie-societe-article-DessalementEauMer.html
Sitede l'OAS: http://www.oas.org/dsd/publications/unit/oea59e/ch21.htm
Site: http://www.arikah.net/encyclopedia/Desalination
Fichier pdf : Dessalement de l'eau de mer par Patrick Danis



Contact


Stéphanie Laborie, Maître de conférence à l'INSA de Toulouse
Pierre-Yves Pontalier, Maître de conférence à l'ENSIACET de Toulouse

Stéphane AUGROS, Ingénieur Environnement, Bureau d'Etudes CYATHEA