Bureau d'Etudes Industrielles "Energies Renouvelables et Environnement"
Nappe avec un gradient hydraulique


Pourquoi un gradient hydraulique?




Nous nous intéressons maintenant au cas plus réaliste d'une nappe d'eau souterraine inclinée. En effet, la nappe a été supposée horizontale au préalable alors qu'il existe une pente du centre de l'île vers la côte. Les précipitations sur les hauteurs de l'île s'infiltrent puis s'écoulent vers la mer comme on peut le constater dans le cas de l'île de Bowen au Canada :


Secteur des sciences de la Terre de Ressources naturelles Canada
http://geoscape.nrcan.gc.ca/h2o/bowen/underground_f.php


Conditions de modélisation



Nous avons choisi une pente d'un pour mille, ce qui représente un ordre de grandeur correct pour le gradient de la ligne d'énergie. Les conditions aux limites vont alors changer : nous prenons des hauteurs uniformes de 74,4 m et 74,28 m sur les faces A1 et B1 , des flux nuls sur les faces A2 et B2.

Le forage est situé au centre du domaine et le niveau d'eau initial est de 74,34 m. Le calcul s'effectue en régime permanent. Les paramètres physiques sont ceux retenus dans la partie calage.


Résultats





Dans les conditions définies précédemment, on obtient le résultat suivant :



On observe le même rabattement (24 cm) que pour une nappe horizontale. Néanmoins, on observe sur les isopièzes que le cône de rabattement est déformé. Il est compressé à l'amont et étiré à l'aval.




Retour au menu du projet