Contrôle de décollement sur rampe par fente synthétique pulsée


   Ce projet a donc permis de démontrer l’utilité des jets synthétiques pour réduire le décollement de la couche limite. Pour cela, des simulations 2D et 3D ont été réalisées sous Starccm+ et Fluent grâce auxquelles nous avons pu comparer les performances aérodynamiques d’une aile avec et sans jet, et ainsi pu constater que les résultats étaient plus satisfaisants en présence d’une fente pulsée.

    Cependant, l’amélioration des performances étant très faible, une optimisation des paramètres de contrôle semblaient judicieuse pour tenter d’obtenir de meilleurs résultats. Les optimisations en fréquence et en vitesse du jet dépendent pour la plupart de l’orientation de la fente mais d’une manière générale, elles permettent d’améliorer d’environ 4% les valeurs des coefficients aérodynamiques.

    Les études 3D ont permis de décrire d’une façon plus réaliste l’écoulement et le phénomène de décollement. Par ailleurs, les résultats obtenus confortent les conclusions faites pour des géométries 2D. Cependant, les problèmes de maillage et de simulations 3D nous ont poussé à limiter les études 3D et à se contenter de quelques résultats.

    Ce BEI nous a permis d’avoir un avant-goût de ce qui allait nous attendre très prochainement pendant notre projet de fin d’études. A la fois savoir travailler en équipe et faire preuve d’initiative et d’autonomie pour mener à bien un projet dont le sujet est passionnant mais sur lequel nous avions peu de connaissances.

 retour haut de page