BEI Enérgitique et Procédés

Transport de masse et chaleur dans un lit fixe

Conclusion

Il s’agissait dans ce projet de simuler une portion de lit fixe, pour étudier l’influence de paramètres tels que la fraction volumique de grains de catalyseurs, la répartition des grains dans le lit, ainsi que le nombre de Reynolds sur les propriétés de transport de chaleur.

 

Dans le cadre de simulations en deux dimensions, nous nous sommes intéressés au calcul de conductivité thermique effective du lit fixe, en faisant varier la fraction volumique des grains de catalyseurs.

 

Les valeurs mesurées ont été comparées avec des solutions analytiques pour les différentes fractions volumiques, et les résultats ont montré une bonne concordance entre les valeurs mesurées et celle calculées analytiquement ; ce qui prouve que le modèle utilisé avec Fluent semble valable.

 

A l’issue de cette étude, nous n’avons pas obtenu beaucoup de résultats. En effet l’objectif initial proposé par l’IFP de simuler en 3D, n’ayant pu être réalisé, il nous a fallut un peu de temps avant de réorienter le sujet et de définir clairement de nouveaux objectifs. De même le fait de changer de sujet a été quelque peu décourageant, puisque le sujet ne présentait plus vraiment d’intérêt pour l’IFP. Toutefois ce projet d’étude a été une expérience scientifique intéressante dans la mesure où il nous a permis d’utiliser le logiciel Fluent et d’en voir les limites, pour simuler des situations de transfert de chaleur. En particulier nous avons pris conscience de l’importance des conditions limites, et la nécessité de bien définir le modèle.