BEI ENERGETIQUE ET PROCEDE
ETUDE DU PROCEDE ES-SAGD

 
Contexte et enjeux

 

L'amélioration des techniques actuelle visant à augmenter la production d'huiles lourdes est une solution prometteuse vis-à-vis du manque prochain de ressources en huile conventionnelle.

Alors que les réserves d'huiles conventionnelles, en absence de tensions géopolitiques, sont à présent à peine suffisantes pour satisfaire la demande mondiale, les récentes déclarations au sujet des réserves prouvées de pétrole ont montré que le monde allait bientôt devoir faire face à une crise inévitable d’approvisionnement en hydrocarbure. Sur les quinze prochaines années, la production mondiale d’huile conventionnelle est prédite pour atteindre un pic, et décliner inexorablement. D’autres sources de pétroles, non conventionnelles, seront alors essentielles pour y faire face

 
Hydrocarbures lourds

 

Comme présenté dans la figure (1), lorsque l’on incorpore aux réserves d’huiles dites « conventionnelles » les hydrocarbures lourds (terme incluant à la fois les huiles lourdes, les bitumes et les sables), on observe alors que les réserves sont nettement augmentées

 
Techinques de production

 

Les progrès récents faits en matière de récupération d’huile assistée ont rendu la production des huiles lourdes rentables économiquement. A présent, la plupart des infrastructures de production utilisent des techniques de récupération basées sont des injection de vapeur.Injecter de la vapeur dans un réservoir permet d’avoir deux effets positifs :

  1. La viscosité de tous les hydrocarbures est très dépendante de la température, est celle-ci peut être réduite par l’augmentation de la température. De plus, alors que l’on injecte de la vapeur, les hydrocarbures liquéfiés vont pouvoir couler plus facilement dans le réservoir, par gravité. (SAGD)
  2. Si la vapeur injectée réchauffe suffisamment le réservoir, les hydrocarbures lourds vont « se craquer », ie se convertir en huiles plus légère. Ce processus est appelé conversion in situ. Si suffisamment d’huile est convertie in situ, les huiles produites a des caractéristiques très proches des l’huiles conventionnelles.

 

sagd

Le procédé le plus avancé dans l’utilisation de la vapeur est le procédé appelé steam-assisted gravity drainage, plus communément connu sous la dénomination SAGD, Figure (2).


sagd1

On utilise un premier puits pour injecter la vapeur, qui permet d’augmenter la température du réservoir et de liquéfier le bitume. Une fois la viscosité suffisamment réduite, l’huile coule par gravité dans le fond du réservoir, et est produite par le puits producteur, situé en dessous de l’injecteur. 

Aujourd’hui, la plus grande majorité des projets SAGD sont situés au Canada.