BEIERE INDEPENDANCE ENERGETIQUE DES PME

Fonty

           M. Aznar L'entreprise Fonty, filature du Rougnat est une entreprise de teinture et filature de laine située dans la Creuse. Il y a un an cette petite filature familiale a été rachetée en 2007  par M.Aznar, ancien élève de l'Ecole des Arts et Métiers, afin de prolonger son activité de filature. Jean-Denis Aznar dirige lui-même la filature et emploie actuellement 13 personnes.

      La volonté de réduire sa consommation énergétique de l'entreprise Fonty s'insère dans 4 réalités socio-économiques:

       - D'abord les difficultés économiques jusqu'au dépôt de bilan qu'elle a traversé avant d'être rachetée et qui nécessitent une réforme de son fonctionnement. 

        - Une démarche citoyenne pour prendre en compte le réchauffement climatique et les appels au développement durable de plusieurs organismes internationaux et locaux.

        - L'exigence environnementale de plus en plus forte des normes et règlementations de tous genres.

        - Enfin, un contexte de mondialisation défavorable aux petites entreprises dans la mesure où des tonnes de produits fabriqués à bas coût dans les pays émergents sont déversés sur les marchés européens. Face à  ce problème, Fonty veut jouer la qualité et a commencé à mettre en place un label qualité "écologique" en utilisant que des matières naturelles (coton, laine, soie, bambou…) pour sa production. Après cette première démarche environnementale, elle cherche à maîtriser les dépenses énergétiques et ses émissions de gaz à effet de serre.

 Le but de l'entreprise est donc de préparer la laine. A son arrivée à Fonty la laine est en paquet et ne ressemble pas vraiment à ce à quoi nous sommes habitués. Après passage dans des machines la laine est filée et montée en écheveaux. Elle est ensuite lavée avant d'être teinte, puis séchée. Enfin elle est mise en pelote.   (cf www.fonty.fr)

 

   Contexte socio-économique du projet

La volonté de réduire sa consommation énergétique de l'entreprise Fonty s'insère dans 4 réalités socio-économiques:

 

-         D'abord les difficultés économiques jusqu'au dépôt de bilan qu'elle a traversée avant d'être rachetée et qui nécessitent une réforme de son fonctionnement. 

 

-         Une démarche citoyenne pour prendre en compte le réchauffement climatique et les appels au développement durable de plusieurs organismes internationaux et locaux.

 

-         L'exigence environnementale de plus en plus forte des normes et règlementations de tous genres.

 

-         Enfin, un contexte de mondialisation défavorable aux petites entreprises dans la mesure où des tonnes de produits fabriqués à bas coût dans les pays émergents sont déversés sur les marchés européens. Face à  ce problème, Fonty veut jouer la qualité et a commencé à mettre en place un label qualité "écologique" en utilisant que des matières naturelles (coton, laine, soie, bambou…) pour sa production. Après cette première démarche environnementale, elle cherche à maîtriser les dépenses énergétiques et ses émissions de gaz à effet de serre

           

Les Locaux

        Les locaux de travail de Fonty se répartissent en 2 constructions principales:

-le bâtiment filature où comme sont nom la laine est filée mais il accueil aussi les bureaux

- le bâtiment teinture où la laine est réceptionnée, mis en carde et teinte.

            Le bâtiment filature s'étend sur 87 m de longueur et de 20 à 31 m de largueur, sur une surface totale de 3200 m2. Il comprend une première partie avec 4 bureaux sur un étage supérieur et s’étendant sur une surface de105 m2. La deuxième partie est le lieu où la filature à proprement parler se fait ainsi que la mise en pelote. Les murs de la filature sont en parpaing de 20 mm sans isolation. Le toit est isolé avec 10cm de laine de verre sous faux-plafond. Dans ce bâtiment l'énergie consommée est principalement électrique de part la présence des machines à tisser. Il y a aussi une consommation d'énergie thermique utilisée pour chauffer le bâtiment (filature+bureaux) à une température avoisinant les 20°C.

             Le bâtiment teinture est situé 25m au nord du bâtiment filature. Il est composé d'un rectangle de 75m sur 19m, soit1425m2, auquel se greffe un local pour la chaudière de 75m2 environ. Le bâtiment est partagé en plusieurs sections:

                    -la première en venant de la filature et le lieu où les balles de laines sont mises en cardes.

                -la seconde partie est longue de 5m environ, la laine est réceptionnée et sert de passage vers la teinture. Dans cette section soumise ou courant d'air le toit n'est plus isolé


                   - la section teinture, lavage et séchage est dans la dernière partie. On y trouve donc, la station de lavage, le séchoir et les cuves de teinture. Une petite surface y est aménagée pour la préparation des teintures. Le plus grand nombre de personne travail ici. Malgré l'absence de système de chauffage et la non isolation du toit, il y règne une forte chaleur.

                - la chaudière est une partie importante en ce qui concerne notre étude. Cette pièce renferme une chaudière Steambloc de 1970. C'est une chaudière fonctionnant au fioul lourd, avec démarrage au fuel léger. Le principe de fonctionnement de la chaudière un chauffage à la vapeur: du fuel est brûlé, chauffe de l'eau et la transforme en vapeur jusqu'à 140°C qui va circuler dans les tuyaux donnant accès ainsi à une source de chaleur partout où l'on en a besoin dans l'entreprise.

[HAUT DE PAGE]



Projet

Présentation de l'entreprise :

        L'entreprise FONTY ( www.fonty.fr )basée à Rougnat dans la Creuse est spécialisée dans la fabrication de la laine . Le procédé de séchage de laine soulève un problème de consommation énergétique. En effet cette étape nécessite actuellement de brûler plus de140 m3 /an et une lourde consommation électrique pour la ventilation des chambres de séchage.


Objectifs :

        Le but de notre bureau d'étude est de mettre en place un nouveau système de séchage de laine à partir d’énergies renouvelables, afin de réduire cette consommation de fuel.


       Afin de réaliser cette étude nous avons scindé le projet en trois groupes de travail. Un premier binôme appelé "Solution thermique" est destiné à étudier le potentiel des énergies renouvelables pour fournir les besoins thermiques de l'entreprise, un trinôme "Solution électrique" cherche une solution pour répondre aux besoins électriques et le second binôme "Economie d'énergie" étudie les améliorations possibles afin de limiter au mieux les pertes et d'économiser ainsi les besoins énegétiques de l'entreprise.

[HAUT DE PAGE]



     Projet des groupes

    Nous détaillons ici les objectifs de chacun des groupes de travail. Les trois groupes participent à la réduction des énergies polluantes.

BINOME 1 :  SOLUTION THERMIQUE

    Lobligeois Florent (Mécanique des fluides numériques)
    Texier Olivier  (Science de l'eau et de l'environnement)

    L'entreprise Fonty nécessite un besoin thermique important. En effet, en plus du chauffage du bâtiment, l'air doit être chauffé jusqu'à une température de 90°C pour le séchage de la laine et 4500 m3 d'eau par an à une température entre 40°C et 98°C sont utilisés pour la teinte. Nous avons détaillé nos objectifs en trois grand axes:

● Etude technique
– Bilan énergétique détaillé
– Pré-étude solaire / géothermie
– Etude du potentiel géographique
– Etude des différents systèmes à disposition
– Répartition des Energies
– Stockage de l'énergie
● Etude règlementaire

– Réglementation relative à la mise en place du
système
– Démarches et aides potentielles auprès des
administration

● Etude économique

– Coût de la mise en place du système
– Temps des travaux
– Calcul de rentabilité


TRINOME 2 :  SOLUTION ELECTRIQUE

     Ayestaràn Usoz Martìn (Genie de l'Environnement)
     Chouippe Agathe (Mécanique des fluides numériques)
     Sànchez Estecha Alberto  (Genie de l'Environnement)

    L'entreprise Fonty nécessite une forte consommation électrique (9750 kwh/mois) pour subvenir à ses besoins. Nous allons essayer de trouver une solution par l'exploitation des énergies renouvelables notamment en étudiant le potentiel solaire et éolien. Nous avons divisé nos objetifs en trois axes:

● Etude technique
– Pré-étude des différentes solutions énergétiques (solaire, eolienne)
– Mise en place de la solution la plus appropriée
– Etude des différents systèmes à disposition
– Répartition des Energies
– Stockage de l'énergie

● Etude règlementaire et  administrative

– Réglementation
     Émissions
     Installation éolienne/panneaux solaires
     Permis

– Aides financières
     Énergies renouvelables
     Crédits pour renovation des instalations
     Crédits d’impôts

– EDF (Énergie de France)
     Coût de consommation
     Vente d’excés d’énergie

● Etude réntabilité

– Rentabilité énergetique
– Coût économique
– Stockages des énergies


BINOME 3 :  ECONOMIES D'ENERGIES

    Marie-Celestine Ayanou (Master Hydraulique)
    Ion Etxarri Sangüesa  (Génie de l'environnement)

   Les process de séchage et de teinte de la laine peuvent être améliorés du point de vu dépenses énergetiques. En effet les questions comme l'isolation et le recyclage de l'air chaud n'ont pas encore été étudiées et une amélioration importante pourrait être mise en place.

● Etude technique
Pertes thermiques:

– Etude du process actuel. Consommation, pertes...
– Pertes les plus grandes. Solutions (isolation, assécheurs…)

Recyclage de l’air:


– Etude circuit fermé. Réutiliser l’air de séchage
– Découvrir process optimal

Quantité de pétrole:

– Chiffres finaux de consommation de la nouvelle installation
– Possibilité d’étude du CO2
● Etude législative

–Lesgislation émissions CO2
–Possibles aides et permis nécessaires

● Etude économique

– Coût antérieur
– Coût de la mise en place du système


Plan de travail



Semaine1

04/02

Semaine2

11/02

Semaine3

18/02

Semaine4

25/02

Semaine5

03/03

Semaine6

10/03

Bibliographie

x






Etude Technique


x

x




Etude règlementaire




x



Etude Economique





x


Site internet

Compte-rendu


x

x

x

x

x

Rapport Fonty






x

[HAUT DE PAGE]