logo-n7.gif
Production décentralisée d'eau et
d'énergie en République Centrafricaine
 

Introduction- Accueil
Avant-projet sommaire
Avants-projets détaillés
Production d'eau potable
Production d'énergie
Conclusion


Contexte du projet

Objectifs

Axes de travail


 

Eau potable  

 

Conception d'un pilote de
     potabilisation d'eau en
     matériaux de
     récupération

 

 

Energie


Conception et
     modélisation numérique
     d'une hydraulienne
     flottante

 

 


Projets des groupes
Autres travaux
Département HMF


Contexte de l'étude
 
 

Contexte géographique


La région retenue pour ce projet est la Lobaye, située à environ
150 de km au Sud Est de Bangui, la capitale. La ville principale est Batalimo et la rivière considérée est la LOBAYE, affluent de droite de l’OUBANGUI, devenant le fleuve CONGO en aval. Il s'agit d'une rivière de plaine à débit continu mais ayant des changements de niveau pouvant être importants (plus de 8 m, à confirmer). Elle est maintenue navigable par les équipes du Service Commun d'Entretien des Voies Navigables RCA/Congo, basé à Bangui.

Contexte économique

La principale activité économique de la région est l'exploitation forestière de forêt primaire : celle-ci est surveillée par le programme mondial. Les chantiers se déplacent au moyen de barges sur le fleuve, et les grumes sont charriées par le fleuve jusqu'à la scierie de Batalimo, en aval.

Contexte météo/hydrologique

L'ensoleillement de cette région est relativement médiocre, voisin de celui d’Orléans, et le pays dans son ensemble n’a pas de bon site aéraulique. Par contre, l'existence d'un réseau hydrographique dense permet d’envisager l’exploitation de microcentrales ou de picocentrales hydroélectriques.
La création de barrages, qui seraient des ouvrages d’arts trop complexes à réaliser, surtout en zone forestière, est à proscrire. Au mieux, un système de bief dérivant une partie de la rivière peut être envisagé (principe des centrales dites "au fil de l'eau").

Les données hydrologiques, météo et topographiques disponibles sont très parcellaires, les destructions successives des archives du pays depuis 1994 ayant créé un vide documentaire important. Les principales sources disponibles sont :

  • l'IGN à Paris;
  • L'institut de Recherche pour le Développement;
  • la NASA pour les données climatiques.

 

Objectifs  
 

Notre but est de concevoir des systèmes qui entrent dans une logique de développement à long terme des régions considérées: bon marché, simples, fiables, robustes, demandant peu d'entretien et construits à partir de matériaux locaux, donc à l'opposé de tous les systèmes issus de l'industrie occidentale, performants mais coûteux à l'achat ainsi qu'à l'entretien.

Nous étudierons ainsi les coûts de fabrication, de réparation et d'entretien de ces systèmes en nous inscrivant toujours dans cette logique. Pour ce qui est du financement des projets, compte-tenu des caractéristiques particulières du pays sur le plan économique, nous envisagerons deux voies :

  • avec des acteurs économiques installés, tels l'IFB (Industrie Forestière de Batalimo) pour le remplacement progressif des groupes électrogènes par des microcentrales ou des hydrauliennes (cf. projet "énergie"). Cette action pourra servir de modèle et permettrait en même temps d’alimenter en électricité les villages voisins.
  • avec les banques, proposer des financements sous forme de microcrédits à des particuliers un peu plus riches que les autres.

 

Axes de travail   
 

Un premier volet s'attachera à concevoir un système de production d'énergie hydroélectrique innovant basé sur le principe de la roue à aubes, de simuler numériquement ses performances et de les comparer aux systèmes comparables existants.
Ce système devra être adapté à une utilisation nomade par les équipes de forestiers qui parcourent le fleuve, en remplacement des groupes électrogènes existants. Il prendra la forme de roues à aubes installées sur des barges flottantes ancrées dans le fleuve ou sur les berges.

Un second volet s'attachera, quant à lui, à concevoir un système de potabilisation autonome adapté aux besoins d'un village-type de la région. L'étude intégrera la conception, le dimensionnement et la réalisation d'un pilote permettant de tester les performances du système envisagé.

 

::  aller aux Avants-projets détaillés  ::