logo-n7.gif
Conception d'un pilote de potabilisation d'eau en matériaux de récupération
 

Introduction- Accueil
Avant-projet sommaire
Avants-projets détaillés
Production d'eau potable
Production d'énergie
Conclusion


Présentation du
     projet/contexte

Objectifs

__________________

 

Le Projet


Projets des groupes
Autres travaux
Département HMF


Présentation du projet / Contexte
 

La République Centrafricaine possède un climat principalement tropical avec une alternance entre une saison humide de mai à octobre et une saison sèche de novembre à avril. Le sud du pays se trouve sur le bassin du Congo et le réseau hydrographique est donc très important. La pluviométrie moyenne annuelle est de l'ordre de 1600 mm dans la partie tropicale du pays.  

Ces différents paramètres expliquent le fait que la pays souffre de nombreuses crues et inondations, avec par exemple des variations de hauteur d'eau dans les rivières pouvant atteindre 8m ! Tous ces phénomènes provoquent de graves problèmes pour l'accès à l'eau potable des populations rurales.

C'est dans ce contexte que s'inscrit ce projet avec pour principal objectif  l'étude et la réalisation d'un système de potabilisation d'eau à destination des populations villageoises.

 

Objectifs

Dans la logique globale du projet, notre projet est d'étudier un système de potabilisation accessibles aux populations rurales, c'est-à-dire de conception simple et de coût limité au maximum. Ainsi, notre démarche est d'essayer d'utiliser essentiellement des matériaux que nous pouvons trouver sur place ou disponibles à moindres coûts. Dans cette optique, il faut privilégier des méthodes de traitement ne nécessitant pas d'équipements techniques sophistiqués ou de produits chimiques (floculants/coagulants, désinfectants type chlore) pas accessibles dans ces zones. Les procédés que nous avons retenus sont donc une décantation, une filtration sur sable (très présent dans ces régions où les rivières sont nombreuses) et une désinfection UV.

Afin d'atteindre l'objectif global du projet, nous avons dégagé trois étapes principales :

1- Analyse de la faisabilité technique du projet et recherche de la solution la plus adéquate. Cette partie concerne  :

  • Origine et qualité de la ressource : l'eau disponible peut provenir soit des rivières soit de la récupération de l'eau de pluie. En fonction de cet origine, la qualité de l'eau et la quantité disponible différent.
  • Conditions locales : elles influencent aussi notre système notamment l'ensoleillement (pour la désinfection UV) et l'alternance des saisons (pour la quantité d'eau disponible).
  • Dimensionnement des méthodes de traitement: débits à traiter, optimisation des méthodes de traitement (exemples: filtre unique ou en série, maximisation de l'absorbance pour le traitement UV ...), géométrie du système (les performances des traitements peuvent dépendre de la géométrie: cuves de décantation, filtration, bac de désinfection UV), choix des matériaux (en fonction de leur disponibilité, de leur coût et de leurs caractéristiques techniques on s'intéresse à plusieurs matériaux: bois, béton, matières plastiques type PVC ou plexiglas, verre).

2- Réalisation d'un pilote de taille réduite. Cette partie est très importante car elle va nous permettre :

  • De vérifier l'efficacité du système : une fois le pilote construit, nous l'utiliserons pour traiter de l'eau non potable et nous analyserons l'eau obtenue pour évaluer les performances globales du système. De plus, nous pourrons évaluer les performances de chaque élément de la filière en faisant des prélèvements en entrée et en sortie de chaque élément et en analysant la turbidité et la composition chimique des prélèvements.
  • Les résultats d'analyses nous permettrons d'optimiser au maximum les méthodes de traitement et de fabrication et la géométrie du système.
  • De se confronter aux éventuels problèmes liés à la conception : la fabrication peut révéler des difficultés auxquelles nous n'avions pas pensé auparavant et que nous pourrons ainsi éliminer.

3- Etude de l'implantation locale de notre système. Une fois le pilote optimisé, une éventuelle implantation locale nécessite :

  • La rédaction d'un manuel de conception et d'entretetien, destiné à décrire complètement comment réaliser le système, s'en servir  et l'entretenir. Ce manuel devra être simple et accessible à tous;
  • L'étude du coût du système et si le temps le permet, la recherche de solutions de financement.

 

Voici la première ébauche de l'unité pilote telle que nous l'avons imaginée:
 

 

 :: Aller au Projet ::