logo-n7.gif
Conception et modélisation numérique d'une hydraulienne flottante
 

Introduction- Accueil
Avant-projet sommaire
Avants-projets détaillés
Production d'eau potable
Production d'énergie
Conclusion


Introduction

Bilan de l'existant

Théorie des roues à
     aubes

Modélisation numérique

Conclusion

Bibliographie

 

Contacts

 

Liens externes

 

Remerciements

__________________

 

Plan du site


Projets des groupes
Autres travaux
Département HMF


Bilan de la modélisation -année 0  

Objectifs atteints :

  • Le modèle numérique de base de l'hydraulienne a été construit;
  • Une procédure de maillage a été automatisée pour faciliter la reprise de notre travail;
  • Les premiers résultats qualitatifs ont été obtenus.

Cette première année du projet a donc permis de poser les bases de la modélisation de notre hydraulienne flottante. Même si nous n'avons pas atteint les objectifs -ambitieux- que nous nous étions fixés au démarrage de ce projet (pas de résultats quantitatifs exploitables en l'état actuel du modèle), les premiers résultats qualitatifs offent des perspectives très encourageantes.

Nous espérons donc que ce travail sera repris dans le futur à l'occasion de futurs projets de fin d'études, ou par toute personne extérieure susceptible d'apporter sa contribution.

 

Poursuite du projet  

1ère étape

Il s'agira en premier lieu d'obtenir des résultats cohérents (ordres de grandeurs physiques respectés) pour une roue seule dans le courant. Pour cela il conviendra :

  • de revoir les conditions aux limites choisies initialement;
  • d'optimiser les paramètres de modélisation (cf. chapitre. précédent)
  • d'obtenir des valeurs du couple stabilisées en régime permanent et ainsi accéder à la puissance hydraulique récupérable par les aubes.

 

2ème étape

Une fois des résultats plausibles obtenus, il faudra réaliser un nouveau maillage du domaine s'appuyant sur la géométrie de la maquette (sur laquelle l'inventeur dispose de données expérimentales), afin de caler le modèle le plus précisément possible. Ceci fait, le modèle pourra être considéré comme transposable à une utilisation en configuration "hydraulienne flottante".

3ème étape

 

Il s'agira ensuite de définir une géométrie test du dispositif flottant et tester cette nouvelle configuration avec les paramètres optimaux de modélisation définis dans les étapes précédentes. Les images ci-dessous présentent un exemple de design possible du déflecteur permettant de canaliser l'écoulement dans les aubes :

 

Vue agrandie      Vue agrandie
Dessin M. Fonfrede

 

4ème étape

L'étape suivante sera de comparer les résultats obtenus aux performances des machines Hydro-Gen et Rutten, et d'optimiser la géométrie de l'hydraulienne flottante ainsi conçue à l'aide du modèle.

 

A plus long terme, des expérimentations sur prototype (à échelle 1 ou modèle réduit) en partenariat avec un industriel permettront de valider le système si la modélisation révèle effectivement un potentiel pour ce système.

Mr Chaumat, ingénieur retraité expatrié en Centrarique et initiateur du projet, pourra ensuite se faire le relais local d'une expérimentation sur site pilote, en collaboration avec le service d'entretien des voies navigables ou une ONG.

 

 

Ce site web a été construit de manière à faciliter au maximum le passage de relais.
Tous les contacts nécessaires figurent dans la page
Contacts.

 


Les documents confidentiels concernant le modèle (fichiers de la modélisation) et la roue Fonfrede (plans, résultats des essais) sont à demander auprès de Mr Alexei Stoukov, enseignant à l'ENSEEIHT, et de l'inventeur, Michel Fonfrede.

 

:: Aller au volet "Production d'Eau Potable" ::

 

:: Aller à la Conclusion générale du projet "Eau et Energie" ::