Projets des groupes         Autres travaux               Imft                     EDF




 

Conclusion

De manière générale, notre étude a permis de voir que le maillage utilisé n'était pas adapté, tant au niveau du maillage autour des cylindres que de la zone aval. En effet les valeurs de y+ ont montré que les mailles ne sont pas assez nombreuses autour des cylindres mais sont en revanche trop fines dans le sens radial. Pour ce qui concerne la zone aval, il semble que le fait d'avoir opéré un raccordement trop abrupt entre les tailles de la première et dernière mailles de cette zone engendre des problèmes au niveau de la sortie. En somme si le nombre de mailles total du maillage n'est pas forcément à remettre en cause il faut certainement mieux les répartir.

Il était néanmoins impossible pour nous d'améliorer le maillage proposé dans le temps qui nous était imparti, cependant T. Marcel et G. Barbut continuent de travailler au raffinement de celui-ci pour les études futures. Notre étude a donc permis de montrer qu'il faudra revoir le maillage avant d'envisager une étude plus approfondie. Il faudrait de plus vérifier la validité des conditions de périodicité imposées en haut et en bas du domaine de calcul. En effet, nous utilisons ces conditions pour nos calculs, or lorsque nous traçons les lignes de courant, nous pouvons voir que ces conditions ne sont clairement pas respectées.

Nous avons néanmoins pu mettre en évidence les principales caractéristiques des différents modèles de turbulence et nous familiariser un peu plus avec ceux-ci. Il a été en effet très intéressant de pourvoir manipuler ces modèles aussi bien sur le plan théorique avec la rédaction de ce rapport, que sur le plan pratique avec l'analyse des différents résultats obtenus avec le code NSMB.