[./resultats.html]
[./contacts_indutriels.html]
[./modelisation.html]
[./sujet.html]
[./index.html]
[./bibliographie.html]
[http://hmf.enseeiht.fr/travaux/CD0809/bei/beiep/groupes.html]
[http://www.enseeiht.fr]
[./suitebis_resultas.html]
[./resultats.html]
[./resultats.html]
[./resultat_exp_comb_humide.html]
[./suite_resultas.html]
[./suite_resultas.html]
[./rsultats_final.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
02. Résultats des simulations
2) Combustion humide
  • Température
Pareil que la combustion sèche les résultats de la simulation sont proches de ceux de l’expérience. Cependant, la température maximale moyenne que nous avons obtenu est de l’ordre de 500 °C, alors que la valeur expérimentalle est 578 °C. Comme dans le cas de la simulation de la combustion sèche, cet écart est du aux valeurs des capacités calorifiques des composants. Pourtant, dans le cas de la simulation de la combustion humide, la température du plateau de vapeur est de l’ordre de 135 °C, ce qui est très proche aux résultats de l’expérience. Tout cela veut dire que malgré une certaine manque de précision, la modélisation est suffisament correcte pour qu’elle puisse être prise comme la base pour les futures recherches.
  • Production du gaz
Ici pareil au cas de la combustion sèche, les résultats des simulations corréspondent aux ceux de l’expérience.

  
Résultats
  
Contacts
SIMULATION NUMERIQUE DE LA COMBUSTION IN SITU
Equipe:
  • Marouan.Nemri@ensiacet.fr
  • Tatiana.Pirozhkova@enseeiht.fr
  • Lapene@imft.fr
  • arjan.kamp@univ-pau.fr
  • Legendre@imft.fr
  
Encadrants
page précédente
Résultats