Perspectives

1. Approfondissement des études

Il y a plusieurs points qui mériteraient d'être approfondis pour rendre notre étude encore plus complète.

  • Vérification sur le terrain de la validité des hypothèses faites. En effet, des études sur la géologie de l'île, les débits du fleuve ou les pluies horaires seraient d'une très grande utilité pour vérifier nos calculs.
  • Proposition de solutions pour mettre en valeur les sols salés.
  • Etude des sols en profondeur afin d'évaluer la capacité culturale des sols sur le long terme.
  • Rédaction d'un "guide de culture" précisant les besoins en eaux des différentes cultures en fonction du stade de dévelopement des cultures.
  • Etude des digues anti-sel. Il est certain qu'une étude sur les écoulements autour des digues avec Comsol serait très intéressante. En effet, l'impact de ces digues est difficilement quantifiable notamment sur leurs soi-disantes capacités à repousser le front salé vers la mer. C'est pourquoi une étude précise en régime transitoire, en prenant en compte les marées permettrait de trouver les lignes de courant et les champs de vitesses. Une modélisation précise permettrait de bien comprendre ce qui passe autour de la digue et de juger de leur réélle efficacité.

 

2. Dossier et financement

 

Le projet que nous avons réalisé va permettre de compléter le dossier de financement de Véolia. Nous avons rencontré plusieurs fois la personne (Jean Marc Loubet) qui va soutenir ce projet devant la Fondation Véolia afin d'obtenir un financement. Nous nous tenons à disposition de cette personne et de l'ensemble de l'association pour complèter les dossiers, expliquer nos calculs ou donner nos avis sur certains points techniques.

 

3. Suivi et réalisation

Si les financements sont accordés, ils permettront certainement le début des travaux dès cet été. Deux élèves du lycée agricole de Fonlabour d'Albi, que l'on a rencontrés, doivent se rendre sur place cet été pour s'assurer du suivi des travaux en cours.