Premiers jours à Dakar

<-- Retour vers PARTIE 1                                                            Page suivante: "Rencontres sur Mar Lodj" -->

 

 

Dès le lendemain de notre arrivée à Dakar, nous avons eu des rendez-vous très fructueux : 

  • Vendredi 30 janvier, 11h : rencontre avec Monsieur André Sonko, ancien Ministre, successivement de l'Intérieur, de la Fonction Publique et de l'Emploi, de l'Education. Cette personne très influente de par ses anciennes fonctions et originaire de l'île de Mar Lodj avait à cœur de nous aider à réaliser le projet. Ainsi, grâce à ses relations et sa connaissance de l'administration Sénégalaise, il nous a permis d'accélérer significativement la prise de rendez-vous avec des personnes qualifiées pour le reste de notre séjour. Son intervention a été très profitable pour notre avancée. André Sonko a également tenu à nous inviter petit-déjeuner chez lui le lendemain avant notre départ pour l'île de Mar Lodj, repas très enrichissant puisque nous avons abordé le contexte politique local et national ainsi que quelques aspects sociaux tels que l'éducation à la lumière de la grande expérience d'André.

    --> Cliquez ici pour lire le compte-rendu de la réunion avec André Sonko

 

De gauche à droite : Marion Musielak, Léon Ndour, Marion Grellier, Elhadj Babou Faye, André Sonko, Fanny Gary, Elhadj Ndiaye, Gérard Houlès.

 

 

  • Vendredi 30 janvier, 15h : rendez-vous à l'ambassade de France. Rencontre avec Pascal Dufour, de la mission économique, et Géraldine Tardivel, du service de coopération non-gouvernemental. Monsieur Dufour nous a permis d'obtenir des contacts d'entreprises sénégalaises et françaises implantées au Sénégal, susceptibles de participer à la réalisation de notre projet (société Cotoa et Eiffage, pour la réalisation du réservoir, TropicaSEM et Miname Export, pour la culture maraîchère, Padula et Farmex entreprises françaises ayant réalisées des réservoirs). Mlle Tardivel nous a appuyé pour rencontrer des volontaires du Conseil Régional français, pour le comité de gestion, et un chargé de R&D, pour obtenir un appui lors des commissions rurales.

--> Cliquez ici pour lire le compte-rendu de la réunion à l'ambassade de France

 

  • Samedi 31 janvier, 16h : sur le trajet pour nous rendre sur l'île de Mar Lodj, nous nous sommes arrêtés à Fimela pour rencontrer Ibrahima Ka, responsable CADL (Centre d'Appui au Développement Local), un rendez-vous qui a été pris par M. André Sonko la veille. Il nous a montré les données pluviométriques dont il disposait, les données sont annuelles avec les maxima et minima, elles concernent les années 1969 jusqu’à 2008. Nous photographions ces pages manuscrites. Cette personne était chargée de réaliser des mesures topographiques sur l'île, mais elle n'a pas réussi à obtenir le matériel nécessaire... Ces données nous auraient été très utiles. Son ordinateur était en panne ce jour là, mais il nous a promis de nous envoyer plus de données au format informatique dès qu'il pourra... Nous attendons de lui des photographies aériennes, des données hydrographiques, et des données pluviométriques plus précises. Cette visite nous a aussi permis de nous rendre compte du manque paradoxal de moyen de l'administration locale dans une politique de décentralisation 

--> Cliquez ici pour lire le compte-rendu de la réunion avec Ibrahima Ka