Principe de l'étude de conception à la parcelle

        L'étude de conception à la parcelle (d'après un document édité par le Syndicat National des Bureaux d'études en Assainissement, Synaba) est une étude destinée à définir les caractéristiques de l’ouvrage de traitement des eaux usées le mieux adapté à l'assainissement d'un petit collectif par exemple et à la parcelle sur laquelle il est implanté.
 
Elle consiste à trouver la meilleure adéquation entre le projet du maître d’ouvrage (propriétaire des terrains) et les caractéristiques de la parcelle et de son environnement. Ainsi, il est essentiel de s’attacher à prendre en compte, autant que possible, les desideratas du maître d’ouvrage avec comme objectif premier la protection pérenne de la santé publique, de la qualité des ressources en eau en particulier, et du milieu naturel en général. Elle conduit à proposer une filière complète précisément décrite qui justifie la solution retenue et comporte des schémas clairs et un plan d’implantation précis de chacun des éléments de l’ouvrage.
 
Enfin, elle privilégie le rejet des eaux usées traitées par infiltration dans le sol. Le recours au rejet dans le milieu hydraulique superficiel est exceptionnel et, dans ce cas, le rapport d’étude de conception à la parcelle démontre, après investigation sur le terrain, que la réinfiltration dans le sol n’est pas possible.

Il convient de distinguer les deux volets de cette étude : 

1. L’étude de faisabilité permettant de connaître l’aptitude du sol à recevoir un assainissement 
2. L’étude de filière indiquant les filières d’assainissement les plus adaptées aux conditions du site