Plan d'urbanisme

D’après le cadastre fourni par la mairie, la parcelle accueillant les maisons et chalets (résidents permanents) totalise une surface de 4,52 ha, autrefois destiné à l’agriculture. Une route départementale borde le côté orienté sud-ouest de la parcelle et donne accès au terrain par le coin situé au nord-ouest. Le côté orienté Est est bordé par une forêt. Tout le tour du terrain est clôturé. Ce terrain est actuellement vierge de toute construction.

Le propriétaire désire vendre des parcelles de 1000 m². Chaque lot comportera une surface de 300 m², réservée à la construction d’une habitation (maison ou chalet), et une autre de 700 m², à vocation de jardin (encadré de la figure 1). La construction d’un chemin sur la parcelle permettra d’accéder aux maisons et chalets depuis la route départementale. 

Il souhaite également que les maisons soient implantées dans la partie Nord – Nord-ouest de la parcelle, de façon à ce qu’elles soient naturellement protégées des vents dominant. Cette protection serait assurée par la forêt. Il souhaite également que les propriétaires profitent d’une belle vue. C’est pourquoi elles doivent être implantées sur la ligne de crête et exposées plein Sud, voire Sud-est. Nous avons édité le plan d’urbanisme de façon à répondre à ses attentes (figure 1).

 

La surface disponible pour la filière de traitement des eaux usées est de 7000 m² (aire hachurée sur la figure 1).

 

 
Retour au sommaire de l'étude de faisabilité