Glossaire

 
 
 

A...

  • Aérobie : condition remplie en présence d’oxygène dissous, de nitrites et de nitrates
  • Anaérobie : condition remplie en l’absence d’oxygène dissous, de nitrates, de nitrites et de sulfate

 

B...

  • Bac dégraisseur ou bac à graisse : ouvrage ou dispositif destiné à séparer des eaux usées les graisses, huiles et autres matières flottantes
  • Bassin versant : territoire de taille quelconque tel que toute l’eau ruisselée sur sa surface s’écoule vers un point unique, l’exutoire (= bassin hydrographique, impluvium)
  • Boîtes de branchement, de répartition, de bouclage et de collecte : enceinte, munie d'un élément de fermeture amovible réalisé sur un branchement ou un collecteur qui permet, depuis la surface, l'accès de matériel mais ne permet pas l'entrée des personnes. Elle est positionnée sur une canalisation de branchement, de répartition, de bouclage ou de collecte.
  • Boue : mélange d’eau et de matières solides séparées au cours d’une collecte ou d’un traitement d’eaux usées

 

C...

  • Charge brute de pollution organique : poids d’oxygène correspondant à la demande biochimique en oxygène sur cinq jours (DBO5) calculé sur la base de la charge journalière moyenne de la semaine au cours de laquelle est produite la plus forte charge de substances polluantes dans l’année

 

D...

  • DBO5 (Demande Biochimique en Oxygène sur cinq jours) : paramètre synthétique permettant de mesurer la quantité de pollution biodégradable, c’est-à-dire la quantité d’oxygène nécessaire aux micro-organismes contenus dans l’eau pour oxyder les matières carbonées.
  • DCO (Demande Chimique en Oxygène) : mesure de la quantité de pollution oxydable, c’est-à-dire la quantité d’oxygène qu’il faut fournir, grâce à des réactifs chimiques puissants, pour oxyder les matières présentes dans les effluents. Elle permet d'évaluer la charge polluante des eaux usées et est une des mesures principales des effluents pour les normes de rejet
  • Dispositif de prétraitement : ouvrage permettant de réduire les teneurs en matières en suspension des eaux envoyées sur l’étape de traitement
  • Drainage : capacité naturelle d'un sol à éliminer les excès d'eau. Cette capacité peut être réduite du fait d'un substrat imperméable en profondeur, d'une perméabilité insuffisante du sol ou d'une position topographique empêchant l'évacuation des eaux issues de nappes souterraines

 

E...

  • Eaux usées domestiques : eaux provenant des cuisines, buanderies, lavabos, salles de bain, toilettes et installations similaires
  • Eaux ménagères : eaux usées domestiques à l’exclusion des matières fécales et des urines
  • Eaux vannes : eaux usées domestiques contenant exclusivement des matières fécales et des urines 
  • Eaux pluviales : eaux issues des toitures et des surfaces imperméables
  • Epandage : filière destinée à traiter et évacuer dans le sol en place des eaux usées domestiques prétraitées
  • Equivalent habitant ou E.H. : exprime la charge polluante contenue dans 180 litres d’eau usée c’est-à-dire la production d’un habitant et pour un jour. On définit également ce terme comme la charge organique biodégradable ayant une demande biochimique d’oxygène en cinq jours (DBO5) de 60 grammes d’oxygène par jour
  • Exutoire : site naturel ou aménagé où sont rejetées les eaux traitées

 

F...

  • Faîte : ligne de rencontre haute de deux versants d'une toiture. Le faîtage est l'ouvrage qui permet de joindre ces deux parties. Il doit assurer l'étanchéité de la couverture d'un bâtiment, ainsi que sa solidité
  • Fosse septique ou fosse toutes eaux (FTE) : réservoir fermé de décantation dans lequel les boues décantées sont en contact direct avec les eaux usées domestiques traversant l’ouvrage. Les matières organiques solides y sont partiellement décomposées par voie bactérienne anaérobie. Elle dite «toutes eaux» lorsqu’elle reçoit l’ensemble des eaux usées domestiques issues de l’habitation

 

H...

  • Horizon : Un horizon est une couche du sol, homogène et parallèle à la surface.On décrit un horizon en fonction de son épaisseur, de sa composition granulométrique (argiles, limons, sables, cailloux), de son degré d'altération de la roche mère, de son acidité, ... L'ensemble des horizons constituent le Profil du sol ou solum
- Horizon A : horizon organo-minéral. Il contient en mélange de la matière organique et de la matière minérale. Il présente une structuration généralisée pédologique d’origine biologique (racine, faune, matière organique)
- Horizon C : il n’a pas de structuration pédologique généralisée, est fragmenté et a subi une certaine altération géochimique
- Horizon LA : horizon labouré et argileux, dont la morphologie et le fonctionnement sont liés à une pratique agricole et sont donc ameublis, périodiquement
- Horizon S : horizon structural, siège d’altération des minéraux primaires, de libération d’oxy-hydroxydes de fer, de décarbonatation, ... Il y a une structuration pédologique, et une différenciation par la couleur. Il n’y a pas d’humification comme pour les horizons A (pas d’illuviation comme pour les horizons BT ou B P, et pas d’appauvrissement comme pour les horizons E)
  • Hydromorphie : aptitude d’un sol à la rétention d’eau, soit en permanence, soit à certaines périodes de l'année. Ensemble de caractéristiques du sol dues à l'insuffisance du drainage du sol. Les conditions anaérobies conduisent à la réduction du fer et du manganèse. Les signes les plus courants de l'hydromorphie sont une coloration bleu-vert des zones constamment engorgées du profil, l'apparition de taches rouille dans les zones où alternent oxydation et réduction, la constitution d'accumulations ferreuses ou manganiques en nodules ou en cuirasses, et la redistribution du calcaire

 

M...

  • Matières en suspension (MES) :  matières insolubles fines, minérales ou organiques biodégradables ou non. Leur présence dans l’eau augmente la turbidité, limite la pénétration de la lumière dans l’eau et donc la photosynthèse. Elles peuvent encore colmater les branchies des poissons et générer de grosses quantités de vases. Concentration en masse contenue dans un liquide normalement déterminée par filtration d’un échantillon et évaporation à sec déterminées dans des conditions définies
  • Mésophile : se réfère à un organisme qui croît dans des conditions de température modérée (entre 5 et 65 °C). Classiquement, on parle de bactéries mésophiles lorsqu'elles croissent à des températures comprises entre 25 et 40 °C

 

N...

  • Nappe phréatique : niveau au-dessous duquel le sol est saturé d’eau
  • NKT (azote KJELDAHL ou azote réduit ou azote total) : comprend l’azote organique (peptides, acides aminés…) et l’azote ammoniacal (NH4)

 

P...

  • Perméabilité : capacité du sol à infiltrer l’eau. Cette capacité est mesurée par le coefficient de perméabilité k exprimant une hauteur d’eau infiltrée par unité de temps
  • Préfiltre : dispositif destiné à protéger l’ouvrage de traitement

 

R...

  • Rhizome :  tige souterraine, généralement horizontale, de certaines plantes vivaces. Il diffère d'une racine par sa structure interne, et en ce qu'il porte des feuilles réduites à des écailles, des nœuds et des bourgeons, qui produisent des tiges aériennes et des racines adventives. C'est souvent un organe de réserve stockant de l'amidon ou de l'inuline. Il peut dans certains cas se ramifier considérablement et permettre ainsi la multiplication végétative de la plante, qui peut devenir proliférante ou traçante ; c'est le cas des roseaux ou des bambous
  • Rhizosphère :  région du sol directement formée et influencée par les racines et les micro-organismes associés. Cette zone réduite à une ou deux dizaines de centimètres d'épaisseur sous des pelouses ou des prairies, mais plus épaisse dans les forêts des zones tempérées, est un lieu d'intenses échanges entre le végétal et le substrat minéral

 

S...

  • Système d’alimentation séquentielle : dispositif destiné à recueillir un volume donné, avant de le restituer

 

T...

  • Thermophile : les organismes thermophiles (du grec thermê, chaleur et philein, aimer) ou hyperthermophiles sont des organismes qui ont besoin d'une température élevée pour vivre. Ils peuvent vivre et se multiplier entre 50 et 70 °C
  • Tourbière :  zone humide caractérisée par l'accumulation progressive de la tourbe, un sol caractérisé par sa très forte teneur en matière organique, peu ou pas décomposée, d'origine végétale. C'est un écosystème particulier et fragile dont les caractéristiques en font, malgré des émissions de méthane, un puits de carbone, car il y a plus de synthèse de matière organique que de dégradation
  • Tuyau d'épandage : tuyau régulièrement fendu ou perforé permettant le passage des eaux prétraitées dans le système de traitement
  • Tuyau de collecte : tuyaux d’épandage posés en fond de filtre à sable drainé

 

V...

  • Ventilation : dispositif permettant le renouvellement de l'air à l'intérieur des ouvrages, afin d'évacuer les gaz de fermentation issus de la fosse septique
  • Vidange : opération consistant à l’enlèvement d’un volume fluide