Application: intégration au formulaire.

      Nous avons souhaité inclure dans le formulaire le prix du matériel, la part déductible grâce au crédit d’impôt (si l’acheteur potentiel y est éligible) et le coût total de l’installation (accessoires et pose).

      Dans certaines collectivités, il existe des subventions pour promouvoir la récupération des eaux de pluie, si l’acquéreur peut en bénéficier, il peut à partir de ce formulaire les déduire de son investissement initial. A partir du montant que la personne souhaite emprunter ainsi que la durée de cet emprunt et son taux d’intérêt, une durée sur le retour d’investissement peut être évaluée. Un ordre d’idée sur l’économie annuelle réalisée sur les dépenses habituelles, consommation en eau et coût de l’entretien des installations. 

 

 

 

     Les résultats économiques ont été obtenus grâce à une feuille de calcul sous le logiciel excel à partir des données du contexte local (précipitations,...) et économique (prix de l'eau, du kilo watt-heure, taux d'intérêt...). Tous ces paramètres peuvent être modifiés par l'utilisateur afin d'adapter les calculs au cas par cas.  

 

 

 

Calculs des gains : 

     Les gains annuels réalisés sont calculés à partir:

- du volume d'eau répondant aux besoins multiplié par le prix de l'eau en prenant en compte l'inflation annuelle de 4%; 

- du gain sur le coût des entretiens des canalisations, estimé à 20,50€ en moyenne avec une inflation annuelle de 1,5%;

- la part du crédit d'impôt et d'éventuelles subventions qui seront prises en compte.

 

Calculs des dépenses : 

Les dépenses sont calculées à partir: 

- de l'apport du capital personnel, 

- des annuités,

- du coût de contrôle et d'entretien: en fonction du type d'installation (pour un usage externe, ces coûts sont presque négligeables), 

- la consommation électrique de la pompe, tenant compte de l'augmentation du prix du kilo-watt-heure de % par an,

- et de la taxe d'assainissement : un sixième du prix de l'eau, tarif pratiqué par la plupart des distributeurs d'eau.

     L'analyse des flux d'entrée et de sortie permet d'obtenir le retour sur investissement, c'est à  dire l'année où les économies réalisées compensent les dépenses engendrées par l'installation et sa maintenance. Le bilan net sera alors positif. Ce calcul permet d'obtenir sur le formulaire un ordre d'idée du dégagement de capitaux possibles avec l'installation choisie. 

 

bilan