Phase 3 - Etude des différents scénarii

L'objectif de cette dernière partie est, à partir de propositions de scénarii fournis par EPIDOR, de modéliser des aménagements sur le secteur 1 de la zone d'étude (zone allant du pont pasteur au pont de Buy) ayant pour but de diminuer la hauteur de la ligne d'eau de la rivière.

En effet nous avons vu en phase 2 que la zone située en aval de ce secteur est susceptible d'être exposée aux inondations à partir de la crue trentennale. Or cette zone est une zone d'habitat dense donc à enjeux majeurs. Il semble donc nécessaire d'y prévoir des mesures de protection contre des crues pouvant revenir fréquemment, tel que les crues trentennales.

Nous allons dans un premier lieu tenter de déterminer quelle est l'influence sur la ligne d'eau de l'implantation d'aménagements de protection dans le secteur 2 (zone allant du pont du Buy au pont de Gaubre).

Puis dans un deuxième temps, nous allons étudier différents scénarii proposés par Epidor permettant de diminuer la ligne d'eau dans le secteur 1.

Deux principaux scénarii sont envisagés dans cette étude:
  • Arasement de digues au niveau des secteurs qui ne sont pas en eau mais susceptibles d'en stocker. Ce scénario consiste à reculer certaines digues dans la zone d'étude afin de pouvoir stocker de l'eau en cas d'inondation dans des zones présentant des enjeux limités. Plus spécifiquement, les zones de recul de digue envisagées sont les environs du parking du centre commercial E.Leclerc et le périmètre de l'usine EDF désaffectée attenant au secteur de la plaine des jeux.
    A ces deux reculs de digues s'ajoute une proposition d'aplanissement de pente sur une centaine de mètres en aval du pont Pasteur afin de pouvoir augmenter la capacité de stockage de l'eau.
    Ces deux propositions seront en premier lieu réalisées séparément puis couplées afin de déterminer leur influence sur la diminution de ligne d'eau.
    Les débits de crue trentennaux et centennaux seront plus particulièrement étudiés lors de cette modélisation.
  • Réalisation d'une échancrure sur certaines digues pour remplir les casiers d'inondation des zones de stockage envisagées. La réalisation d'une telle échancrure permettrait de ne stocker que les eaux du pic de crue et non du début de la crue, et d'écrêter ainsi plus efficacement ce pic de crue. Ce scénario concerne les mêmes zones que celles citées ci-dessus pour le recul de digue. Un remplissage de ces secteurs par l'amont ou par l'aval doit être étudié afin de voir quels sont les avantages et inconvénients de ces types de remplissages. Enfin, il faudra prévoir la hauteur de digue en retrait des zones de stockage.
    Ce scénario étant par définition basé sur une étude instationnaire, nous utiliserons l'hydrogramme de la crue de juillet 2001 qui correspond à une crue de temps de retour trentennal (valeur pour laquelle la plupart des digues de Brive la Gaillarde ont été conçues pour résister).

 

Cette étude hydraulique s'organise suivant le plan suivant :

 


 

Phase 2                                                      Débits utilisés

 


 

Retour au sommaire général