Rôle des zones humides dans la prévention des crues

Cette phase du projet a pour but d'étudier l'influence des zones humides sur une inondation.
Les zones humides peuvent en effet réduire la force des crues en :
- Ralentissant la crue grâce à une rugosité relativement élevée. La végétation crée des obstacles qui vont pouvoir ralentir l'eau et réduire la valeur du débit de pointe. Une zone humide pourra donc être caractérisée par un coefficient de Strickler qui lui est propre. Ce coefficient de Strickler dépendra notamment du type de végétation et de la densité de cette végétation.
- Stockant de l'eau dans la nappe avec laquelle elle communique. Lorsque l'aquifère n'est pas saturé (ie le niveau de la nappe souterraine est bas), de l'eau pourra s'infiltrer et être stockée de façon temporaire dans la nappe. Dans ce cas, la zone humide peut être caractérisée par une vitesse d'infiltration. Lorsque l'aquifère est saturé car de l'eau s'est déjà infiltrée (par exemple parce qu'il a plut de façon abondante ou parce qu'une crue a précédée celle étudiée), la fonction de stockage ne pourra plus être remplie.
- En retournant une partie des précipitations dans l'atmosphère par évapotranspiration.

Nous avons tout d'abord examiné le cas du fleuve Mississippi pour montrer l'importance de préserver les zones humides.

Nous avons ensuite cherché à évaluer l'impact des zones humides en amont de Brive sur les inondations. Pour cela, deux modélisations ont été mises en oeuvre à l'aide du logiciel TELEMAC-2D (logiciel qui permet de modéliser les écoulements à surface libre en s'appuyant sur la résolution des équations de Saint-Venant). L'une des modélisations prend en compte les zones humides, tandis que dans l'autre modélisation, les zones humides seront remplacées par une surface urbanisée. En comparant les deux modélisations, on pourra évaluer la surface inondée dans les deux cas et en déduire un cout de dommage dans chaque cas. La simulation peut permettre ainsi d'accéder à des données qui seraient difficilement mesurables par l'expérience. Cette étude comprend:


 

Zones humides et biodiversité Cas du fleuve Mississippi