Représentation de la rivière

Nous nous sommes fixés comme zone d'étude la portion de la Corrèze entre Brive et Tulle pour modéliser la Corrèze.

 

Carte de la zone d'étude (image prise à l'aide du site Geoportail)

Pour modéliser la rivière, nous avons besoin de la bathymétrie de la rivière, c'est-à-dire la forme et la profondeur de la Corrèze au niveau de la zone d'étude. Cependant, nous ne disposons pas de cette bathymétrie. Nous disposons en revanche d'un modèle numérique de terrain (MNT) de l'ensemble du bassin de la Dordogne qui nous a été fourni par notre partenaire EPIDOR. Ce MNT présente une résolution de 75 mètres.


Image réalisée sous Idrisi du MNT du bassin de la Dordogne fourni par EPIDOR

La résolution du MNT (75 mètres) est malheureusement très supérieure à la largeur de la Corrèze (50 mètres dans le meilleur des cas). Nous avons donc interpolé avec le logiciel Idrisi le MNT initial pour créer un MNT avec une résolution de 5 mètres en utilisant le module INTERPOL (GIS Analysis\Surface Analysis\INTERPOL dans le logiciel). L'objectif est d'obtenir un maximum de points où on a une estimation du niveau de la rivière. La méthode d'interpolation choisie est celle des distances pondérées.
Cependant, cette interpolation peut causer de nombreux problèmes. Par exemple, s'il y a des falaises des deux côtés de la rivière, une interpolation qui se base sur deux points de chaque côté de la falaise donnera une altitude au niveau de la rivière correspondant à une interpolation de celle de la falaise et peut être très éloigné de l'altitude réelle de la rivière.

Nous avons ensuite effectué un tracé de la rivière sous Idrisi. Pour effectuer ce tracé, nous nous sommes basés sur le site Geoportail. Nous avons relevé les coordonnées Lambert 2 à différents endroits et des deux cotés de la rivière. Pour être le plus précis possible, nous avons relevé les coordonnées à chaque fois que la rivière changeait de forme et à chaque fois qu'elle changeait de direction. On a ainsi obtenu un fichier vecteur permettant de représenter la rivière.

Image réalisée sous Idrisi au niveau de Brive et en amont (échelle à droite: altitude en mètres)

Nous avons ensuite utilisé ce fichier vecteur pour retirer 3 mètres de niveau partout sur la rivière. Nous avons donc supposé que la Corrèze avait une profondeur constante de 3 mètres (ce qui correspond à la profondeur moyenne au niveau de Brive) et que le profil de la rivière était proche d'un canal rectangulaire. Ces deux hypothèses sont très importantes et nous sommes conscients qu'elles sont peu réalistes. Si la profondeur de la Corrèze est relativement constante au niveau de Brive, le profil et la forme de la rivière varie beaucoup. A certains endroits, la Corrèze est peu profonde et le courant est très rapide.

Pour retirer 3 mètres d'eau sur la Corrèze, nous avons tout d'abord converti le fichier vecteur de la rivière en un fichier Raster. Puis, nous avons utilisé la fonction Overlay d'Idrisi, pour combiner le raster du MNT avec le raster de la rivière. Nous avons utilisé Overlay, pour soustraire 3 mètres à chaque point au niveau de la rivière.

Nous avons ensuite utilisé Matisse pour réaliser le maillage.

(revenir en haut de la page)

 


 

Cas du fleuve Mississippi Modélisation sous Matisse