L 'apport des zones humides artificielles pour le traitement des eaux usées

L'intérêt de construire des zones humides artificielles est de mettre en place un milieu où on peut reproduire les processus biochimiques qui permettent l'épuration de l'eau dans les zones humides naturelles et les contrôler. L'utilisation des zones humides artificielles a commencé à se développer au milieux des années 1980, en particulier pour le traitement des eaux usées et pour l'épuration des lessivats des bassins agricoles drainés. En effet, les zones humides artificielles offrent de nombreux avantages. Elles peuvent atteindre des niveaux de performances élevées et même supérieures aux zones humides naturelles pour l'épuration de la matière organique, de l'azote et du phosphore. De plus, ce sont des systèmes de traitement naturels et économiques puisqu'ils peuvent fonctionner sans apports d'énergie et peuvent donc, dans certaines conditions, représenter une alternative intéressante aux systèmes conventionnels de traitement. Tout d'abord, nous mettrons en évidence les avantages de l'utilisation des zones humides et nous expliquerons leur principe de fonctionnement. Ensuite, nous présenterons une méthode de dimensionnement des zones humides artificielles. Enfin, nous appliquerons cette méthode pour dimensionner une zone humide de postraitement pour les stations d'épuration de Brive et d'Allassac, une commune des environs qui présentent des dispositions particulières pour l'implantation d'une zones humide artificielle.

Cette partie comprend:


 

Exemples Utilisation des zones humides artificielles