Zones humides et biodiversité

Les zones humides sont très importantes du point de vue de la biodiversité car elles abritent de nombreuses espèces végétales et animales. En outre, certaines espèces ne sont présentes que dans certains types de zones humides uniquement. La convention de Ramsar considère d'ailleurs que la biodiversité est un point capital pour qu'une zone humide soit considérée d'importance mondiale.
D'après le site de la convention de Ramsar (le 09 mars 2009), les zones humides représentent seulement 1% de la superficie mondiale. Cependant, on y trouve 40% des espèces.
Malheureusement, les zones humides ont été exploitées, "valorisées" en surface agricole ou urbanisées. La disparition des zones humides a grandement contribué à la perte de biodiversité.
Selon Nature - 2004 (cité par biodiversité2007), "Depuis 1900 la moitié des zones humides du monde ont disparu"... " Ce sont aussi des lieux d’une extraordinaire biodiversité, et nombre d’espèces souffrent de leur dégradation. Ainsi en 1995 en France, 35 % des amphibiens et 15 % des oiseaux étaient menacés, notamment à cause de la dégradation de leur habitat."
En France, entre les années 60 et 90, 50% des zones humides ont disparu en moins de trente ans. Aujourd'hui, les zones humides couvrent une superficie de 3 millions d'hectares. Pour limiter la disparition des zones humides, un plan d'action gouvernementale a été mis en place en 1995. Ce plan d'action prévoit non seulement d'arrêter la dégradation des zones humides, mais aussi de les gérer de manière durable et même d'en réhabiliter une partie.
Depuis 1995, plusieurs zones humides ont pu être classées comme "zone humide d'importance mondiale" selon la convention de Ramsar.

Pour les poissons, les zones humides constituent des habitats permettant de répondre à leurs besoins biologiques:
- de reproduction. Une zone humide est un lieu favorable à la ponte et à l'incubation des oeufs.
- d'alimentation. Les zones humides permettent au zooplancton de se développer de manière très significative, les zones humides sont donc propices à l'alimentation des poissons zooplanctonophages.
- de protection. Les zones humides peuvent offrir des lieux de protection face aux prédateurs voire aussi contre la pollution.
Source: [1]

Pour les oiseaux, les zones humides sont des lieux:
- de reproduction. Pour assurer de bonnes conditions de reproduction, la structure des zones humides doit remplir de nombreux critères (dépendant de la superficie de la zone humide, de la végétation, de la morphologie des rives, etc...).
- de mue et d'hivernage. Durant la mue et les périodes d'hivernage, les besoins énergétiques des oiseaux sont élevés. La tranquillité et la productivité des zones humides permettent aux oiseaux de trouver des endroits propices.
- de refuge climatique lors de grands froids. Lors d'épisode de grands froids, les oiseaux vont en premier lieux se replier vers les zones humides non gelées (littoral, cours d'eau). Si les oiseaux ne parviennent plus à trouver de zones humides non gelées, ceux-ci vont finalement se replier vers les zones méridionales plus chaudes.
Source: [1]


Quelques exemples d'espèces animales et végétales spécifiques aux zones humides:



Photo d'une Agrion de Mercure, rare variété de libellule. (Photo extrait d'un blog)


Photo d'un martin pêcheur (extrait de vadrouilles.ch)


Photo d'une drosera rotundifolia plante carnivore vivant uniquement dans des zones humides saturées.
(extrait de erick.dronnet.free.fr/)

Références:

[1] Eliane Fustec, Jean-Claude Lefeuvre et coll., 2000, Fonctions et valeurs des zones humides, éditions DUNOB.

(revenir en haut de la page)