Analyse des données hydrologiques du fleuve

(Binôme 1)

Avec un un débit moyen de 41 654 m3/s, le Congo est le plus important fleuve en Afrique et le second au monde après l'Amazone (209 000 m3/s à l'embouchure). Une grande partie de son bassin se trouvant de part et d'autre de l'équateur, le débit est stable, il y a toujours au moins un cours d'eau connaissant une saison des pluies. C'est actuellement une ressource majeure pour une grande partie du continent Africain.

 

L'objectif de ce volet du projet "BEI Congo" est donc d'étudier l'hydrologie du fleuve Congo au travers du siècle passé et du début de ce nouveau millénaire. Dans un premier temps, une étude historique des débits du fleuve a été menée afin de comprendre le régime hydrique mensuel et annuel du fleuve. Puis, une analyse statistique des données journalières, mensuels et annuels a permis de caractériser le régime du fleuve et une prévision des crues (décennales et centennales).