Objectifs du BEI

Les objectifs sont de comprendre et de contrôler le transfert thermique entre le solide et le fluide à l'intérieur du coeur d'un réacteur nucléaire, d'atteindre les conditions limites en sortie de coeur et d'étudier la diffusion d'un scalaire passif (température). Pour cela, il faut simuler l'écoulement au sein du coeur pour récupérer les champs de différentes grandeurs afin de fermer les équations homogénéisées. De plus, nous avons choisi de travailler sur deux codes de calcul différents pour tester leur fiabilité. Le premier est le code commercial Star-CCM+, le second est le code open source Code_Saturne développé par EDF.
Une première phase théorique est nécessaire à la compréhension du but de la thèse. A partir des équations instantanées de Navier Stokes, on obtient les équations homogénéisées doublement moyennées. Des termes de dispersion à modéliser apparaissent dans ces équations avec des problèmes de fermeture. Les résultats de simulations locales donnent, une fois moyennés, accès aux termes de dispersion et permettent la validation du modèle.

Sujet

Réalisation de cas-test numériques pour le développement de modèles macroscopiques d'écoulements dans des coeurs de réacteurs nucléaire

But

Fournir des résultats de référence pour calibrer et valider les modèles macroscopiques développés dans le cadre d'une thèse au CEA de Saclay.

Plan de travail