Dimensionnement d'un évaporateur pour une boucle de contrôle thermique d'un satellite de télécommunication

Diphasique - Flux de dérive :

Ce modèle est valable pour un écoulement diphasique dispersé et poche bouchon.

La perte de pression est la somme de la perte de pression par frottement, et de la perte de pression due à l'inertie.(Colin, cours, [4])
On a donc:

Ici, la perte de pression par frottement est modélisée comme dans le cas précédent, à l'aide du coefficient de frottement de Blasius.

On a:


avec :

si Re_l < 2000

et si Re_l > 2000

Calcul de l'évolution du taux de vide Rg:

Il est nécessaire de calculer les valeurs par itérations. On dispose des valeurs initiales du titre massique x grâce aux équations de la thermique, et on en déduit par la suite les vitesses débitantes de gaz et de liquide:


et

mais également le taux de vide:

On a donc aussi accès aux vitesses moyennes:

Ayant les valeurs de ces variables, on est alors capable de calculer les deux termes intervenants dans le calcul de la perte de pression.

Lorsque l'on atteint des valeurs élevées de taux de vide, il est nécessaire de changer de modèle afin de s'adapter le mieux possible à la physique de l'écoulement avec une grande quantité de gaz. On utilise donc le modèle annulaire.

Bertrand AUDOUSSET - Julien DAGRAS - Grégory NALDI