Motivation

Depuis quelques années, les problèmes environnementaux sont au cœur des débats. Notre génération doit faire face à ces problèmes majeurs, que ce soit en limitant les pollutions anthropiques, en développant de nouvelles sources d’énergie et en réduisant notre consommation, ou encore en recyclant nos déchets. En outre, il nous faut opter pour le développement durable.  Grâce à notre option de troisième année et à ce projet, nous avons fait le choix de répondre à ces attentes.
Pour notre projet de fin d’étude, nous avons choisi de participer à la création d'un éco-quartier  "La Rougère" à  Champeix, un petit village auvergnat au sud de Clermont-Ferrand. Cela s’inscrit clairement dans un projet de développement durable qui est pour nous une des priorités du moment. Le développement de ce projet est une réalité au service de laquelle nous allons pouvoir mettre nos compétences de futurs ingénieurs à l’épreuve. Notre motivation première est d’améliorer la qualité de vie des habitants tout en minimisant l’impact des constructions dans ces lieux. Nous voulons faire de ce quartier une construction quasi-autonome en ressources énergétiques et en eau, un endroit qui améliore la qualité de vie de ses usagers et un lieu qui soit un exemple pour les projets futurs. La variété des problèmes à gérer est très intéressante puisqu’il va nous falloir intégrer les aspects socio-économique, énergétique, hydraulique ou encore l’éco-construction. Tout cela va être le moteur de notre travail, avec comme but de donner une nouvelle image des constructions futures pour qu’elles respectent l’environnement qui nous entoure.
Maintenant, il ne nous reste plus qu’à nous mettre à l’œuvre pour réaliser ce projet !
     Image:/www.buzzecolo.com