Fiche 2 : Les différents enjeux du projet

ENJEUX GLOBAUX DU PROJET DE CONSTRUCTION DE L'ECOQUARTIER


Un des premiers enjeux de ce projet d'écoquartier consiste à respecter les lignes de base de la construction et de l'aménagement durable (matériaux locaux et écologiques, espaces verts, utilisation de vélos) et à mettre en place une gestion économe des ressources en eau et en énergie (récupération de l'eau de pluie, énergies éolienne et solaire).

Il s'agira ensuite d'encourager la mixité sociale au sein de ce lieu, en accordant une place importante au locatif et à l'accession sociale à la propriété, afin de favoriser les populations locales à faible revenu. L'écoquartier sera complètement intégré au bourg, ce qui tendra d'une part à revitaliser ce dernier, d'autre part à servir d'exemple pour le reste du village en matière d'attitude écocitoyenne (compostage des déchets verts par exemple).

En outre, on notera aussi l'importance accordée par la municipalité au choix de l'aménageur qui devra aussi être un bailleur social. Le but des élus est d'éviter, par ce choix, tout enrichissement par le biais d'actions spéculatives.

Enfin, on insistera sur la détermination des autorités locales à construire "un quartier" à proprement parler, à savoir un lieu d'échange, un lieu de convivialité à la philosophie de vie différente de certains grands ensembles pavillonnaires.
 

LES ENJEUX DES DIFFERENTS BINÔMES:


Enjeux
"Gestion & Valorisation des déchets par le Compostage"

Enjeux "Chauffage de l'eau sanitaire et des bâtiments"


Enjeux "Traitement vert des eaux usée


Enjeux "Automomie électrique de l'éco-quartier"



Enjeux binôme "Chauffage de l'eau sanitaire et des bâtiments"


Dans le cadre du projet de construction de l’éco-quartier de la Rougère, nous avons choisi d’étudier les différentes sources d’énergies thermiques permettant de subvenir aux besoins d’eau chaude sanitaire et de chauffage dans les futurs bâtiments. Cette étude s’inscrit dans une démarche de conception d’un quartier à haute qualité environnementale. Les objectifs de cette étude sont donc de diminuer l’impact sur l’environnement grâce à l’utilisation d’énergies renouvelables (notamment en abaissant les quantités de CO2 dans le Bilan Carbone) et d’assurer aux habitants une production d’énergie suffisante à leur besoin avec un coût le plus faible possible.

Les différents enjeux de notre étude sont les suivants :

EXPLOITER LES ENERGIES DE LA REGION :

En vue des objectifs que nous nous sommes fixés, nous allons choisir d’utiliser les énergies les plus appropriées pour subvenir aux besoins définis. Ce choix se fera suivant le potentiel énergétique de la région (le solaire et la géothermie ont un potentiel adéquat pour atteindre nos objectifs).

INTEGRER LE DEVELOPPEMENT DURABLE DANS L’ECO-QUARTIER :

L’utilisation d’énergie renouvelable comme l’énergie solaire ou encore l’énergie géothermique sera notre moyen pour intégrer la notion de développement durable dans l’éco-quartier. Rendre la solution énergétique la plus attirante possible au niveau économique, afin que la population intègre  facilement la notion de développement durable dans ces mœurs.

SENSIBILISER LES FUTURS HABITANTS DE L’ECO-QUARTIER :

Une partie de l’énergie thermique sera utilisée pour le chauffage de l’eau sanitaire (solaire) et l’autre pour le chauffage des bâtiments (géothermie), mais ces deux énergies ne seront pas suffisantes pour pallier aux besoins de chaque habitation. Le reste des besoins en énergie sera fourni par de l’électricité. Il faut donc sensibiliser les futurs habitants à maîtriser leur consommation d’énergie afin qu’il n’y ait pas d’abus de consommation. Prenons comme exemple les maisons surchauffées en hiver ou encore des douches d’une durée indéterminée qui utilisent toute l’eau du ballon d’eau chaude. Il faudra donc sensibiliser les différents habitants à leur consommation énergétique. Il faudra aussi sensibiliser les habitants à la rentabilité de ces énergies qui certes coûtent cher en investissement mais qui sont très vite rentable.

CHOISIR LES MEILLEURS MOYENS TECHNIQUES POUR L’ECO-QUARTIER :

L’ADEME a créé une liste des meilleurs constructeurs de panneaux solaires et d’équipementiers de géothermie avec la mise en place de différents labels (Solar keymark & CSTbat). Les choix des différents équipements à utiliser dans notre éco-quartier doivent donc faire partie de cette liste, puisque l’ADEME est, en France, l’organisme de référence au point de vue énergie renouvelable et de plus, cette contrainte sera bénéfique puisque des crédits d’impôts et des subventions spéciales sont proposées aux futurs propriétaires pour  l’aménagement de leurs maisons. Ce choix sera un compromis entre efficacité et rentabilité.

LIMITER L’IMPACT ENVIRONNEMENTAL DES HABITATIONS :

En utilisant l’énergie thermique, nous espérons réduire les rejets de CO2 dans l’atmosphère et ainsi limiter l’effet de serre et donc le réchauffement de la planète.

OPTIMISER LES RESSOURCES D’ENERGIE RENOUVELABLES DANS L’ECO-QUARTIER :

Dans notre groupe de travail, nous sommes deux binômes à travailler sur les apports en énergies dans l’éco-quartier, un groupe va axer son étude sur l’énergie électrique et l’autre sur l’énergie thermique. L’enjeu majeur pour nos deux groupes sera d’harmoniser nos apports en énergie afin de trouver un optimum autant du point de vue l’impact environnement que du point de vue rentabilité des installations.

Enjeux binôme "Autonomie électrique éco-quartier

Notre binôme a beaucoup d'enjeux communs avec le binôme eau chaude sanitaire.

Les enjeux communs sont de :

Sensibiliser les habitants de l'éco-quartier

Exploiter les sources d'énergies renouvelables disponsible de la région ((vent et soleil)

Intégrer le developpement durable dans l'éco-quartier

Optimiser les ressources d'énergie renouvelables dans l'éco-quartier 
 


Enjeux binôme "Traitement vert des eaux usées"

Dans un cadre de développement durable inhérent à l’édification de l’éco quartier, notre objectif est de  proposer une alternative à l’assainissement conventionnel en  étudiant  la technique de l’assainissement écologique par phyto-épuration.


Pour se faire, nous avons d’abord été amenés à nous intéresser à l’implantation et aux caractéristiques de  l’éco-quartier afin de dimensionner le réseaux  d’eau pluviale et d’assainissement en amont de la station.

En se basant sur la règlementation en vigueur, il s’agit ensuite d’étudier l’épuration par les plantes et en particulier par filtre plantés de macrophytes pour pouvoir dimensionner une station qui garantit d’une part une qualité d’eau rejeté conforme voir de meilleur qualités que les normes imposées  mais d’autre part qui puisse correspondre aux impératifs économique du village tout en s’intégrant dans le paysage, le tout dans une démarche d’ensemble.


    Les enjeux de notre travail sont les suivants :

Fournir une proposition d’assainissement écologique

Nous nous positionnons au début de l’élaboration du projet de l’éco-village. Aucune étude n’a encore été faite sur la méthode d’assainissement. L’enjeu de notre travail réside donc dans la proposition d’une technique écologique d’assainissement dans une volonté de respect de l’environnement et de gestion durables, piliers de la charte moral d’un écoquartier.

Développer nos travaux dans un but pédagogique

Cette volonté est partie d’un constat simple : très peu d’informations techniques sont disponibles pour le grand public concernant la phyto-épuration collective. Il nous a donc paru important de fournir des pistes  de réflexion et de compréhension  aux personnes intéressés par la filière d’épuration par lit plantés de macrophytes concernant la réglementation, les phénomènes biologique et chimiques mis en jeu ,le dimensionnement ou encore les coûts qu’engendre l’implantation de ce type de structure.

Limiter l’impact sur le milieu naturel

A des fins de santé publique et de respect de l’environnement, notre principal objectif  est d’abord de respecter les normes environnementales. Dans un deuxième temps nous avons cherché à optimiser les qualités de rejets afin que la station soit un exemple de développement durable.

Nous avons souhaité, dans la continuité des binômes s’occupant des aspects énergétiques,  limiter au maximum la consommation électrique en utilisant un réseau et une station fonctionnant de façon gravitaire sans poste de relevage.

 

Enjeux binôme "Gestion & Valorisation des déchets par le Compostage"

Les enjeux du compostage sont nombreux et très diversifiés. Nous les avons regroupé comme suit: Aménitaire, politique, économique, social.

Aménitaire
A la manière de champs cultivés vus du ciel, une aire de compostage peut participer à l'embellissement d'un quartier pour peu que l'agencement soit réfléchi et les abords de l'aire de compostage fleuris.

Politique
La création d'une aire de compostage au sein de l'écoquartier peut servir d'exemple et de vitrine à la commune. Une aire de compostage participera à enrichir le pôle d'excellence visé par la mairie en terme de développement durable. L'aire de compostage permettra à la mairie d'aller de l'avant dans sa politique de cohésion et de mixité sociales, en regroupant et résponsabilisant les habitants autour d'une activité et d'un projet communs. Enfin, l'aire de compostage sera un argument intéressant à faire valoir pour l'obtention du titre "Champeix, plus beau village de France 2012".

Économique
Le compostage des déchets verts et déchets fermentescibles de cuisine permet de faire diminuer la quantité de déchets ramassés, et donc le coût de ramassage et de traitement de ces derniers. Il permet aussi de fournir gratuitement du compost aux habitants ayant participé, leur faisant ainsi économiser l'achat de terreau.

Social
La gestion de l'aire de compostage par les habitants eux-mêmes favorisera les échanges et les collaborations entre-eux. Ce dernier point est important car il permettra la naissance d'un quartier "vivant et engagé" dans une démarche d'amélioration de la qualité de vie de ses habitants. L'implication des habitants de l'écoquartier servira d'exemple et permettra de sensibiliser au développement durable, les autres habitants de la commune et des communes environnantes.

Lien vers les travaux effectués sur le compostage