Présentation

 

  Les Émirats Arabes Unis (EAU) sont un État fédéral regroupant sept émirats mitoyens, Abou Dabi, Ajman, Sharjah, Dubaï, Fujaïrah, Ras el Khaïmah et Oumm al Qaïwaïn , situés au Moyen-Orient, en bordure du Golfe Persique.

     situation géographique des Emirats Arabes Unis

(http://www.bourse-des-voyages.com/com/images/cartes/carte-emirats-arabes...)

 

Membre de l'OPEP depuis 1967, les Emirats avaient jusqu'à présent comme principale source de revenus leurs importants gisements pétroliers, principalement situés dans l'émirat d'Abou Dabi, capitale politique du pays.

L'émirat de Dubaï, capitale économique, s'est tourné depuis quelques années vers de nouvelles ressources tels que les ports francs, les nouvelles technologies mais surtout le tourisme de luxe, cherchant à anticiper le "Peak-Oil" et la baisse de la production pétrolière.

Le projet Palm Islands est une réalisation du promoteur Dubaïote Nakheel, initié en 2001, et constitué de trois îles artificielles en forme de palmier (Palm Jumeirah, Palm Jebel Ali et Palm Deira), le long du littoral de Dubaï.  La fin des travaux est prévue pour 2013 pour l'ensemble des trois palmiers.

 

Les îles artificielles de Dubaï : Palm Jumeirah, Palm Jebel Ali, Palm Deira et The World

(http://a7.idata.over-blog.com/512x288/0/21/21/05/divers/villesnouvelles/...)

 

 Chaque palmier est lui-même composé d'un tronc central qui accueille des infrastructures de transport, des hotels de luxe, commerces, et résidences privées. A partir de ce tronc partent un certain nombre de « palmes » qui abritent soit des résidences, soit des attractions touristiques et de loisir, chaque ensemble étant ceinturé par une digue de protection qui arrête la houle. 

Inaugurée en septembre 2008, Palm Jumeirah, objet de la présente étude, a d'ores et déjà accueilli ses premiers résidents.

résidence

Quartier résidentiel de l'une des "palmes"

(https://zygxqq.blu.livefilestore.com/y1m-tVpnv-Ac_q8W4oKSxZEbnmy-rkTLiJb...)

 

 L'étude du cas de Palm Jumeirah va nous permettre, au travers de ce BEI, de réfléchir à la problématique plus générale de la construction et la viabilité des îles artificielles, ainsi qu'à leurs éventuels impacts environnementaux. Nous pensons en effet que ce type d'ouvrage sera , dans un futur proche, une des solutions possibles pour à la fois lutter contre l'engorgement des villes et anticiper la montée des eaux liée au réchauffement climatique.