Cahier des charges du binôme 3 : Récupération et stockage des effluents



 


Contexte de l'étude


Dans le cadre de l'exploitation de la mine de Koniambo, les eaux de ruissellement sont au coeur de l'enjeu environnemental. En effet, ces eaux, une fois chargées en métaux lourds, risquent d'entraîner des problèmes de pollution d'eau douce mais également au niveau de l'écosystème (faune, flore...) environnant.  En plus de prévenir des problèmes environnementaux, un dispositif de collecte des eaux de ruissellement permet de mieux contrôler le traîtement et de préserver la population alentour.


Objectifs


Nous allons étudier et collecter les données nécessaires afin de modéliser la collecte des eaux de pluies. Les modélisations que nous allons effectuer vont permettre de prévoir le dimensionnement des installations de récupération de l'eau et le débit des eaux polluées à l'exutoire. Enfin, nous prévoyons de comparer différents logiciels utilisables pour ce projet.


Ces études auront donc un impact au niveau environnemental mais également économique car il faut être en mesure de proposer une solution efficace à un moindre coup.


 


Méthode de travail


Etape 1: Documentation, Bibliographie


Il nous faut dans un premier temps collecter des données pour émettre des hypothèses nécessaires pour démarrer la modélisation. Il nous faudra alors déterminer les précipitations annuelles de Nouvelle-Calédonie (Météo France) ou celles d'un site proche de la mine. Ensuite, il sera nécessaire de déterminer les bassins versants auxquel nous limiterons notre étude.


Par la suite, nous déterminerons les caractéristiques de ce ou ces bassins comme:



  • la superficie drainée par les eaux de pluies autour de la mine

  • le coefficient de ruissellement

  • la rugosité du terrain

  • le taux d'infiltration

Enfin, nous rechercherons toutes les informations disponibles sur les dispositifs prévu, par la société d'exploitation, pour la collecte des eaux de pluies. Nous pourrons aussi nous appuyer sur des dispositifs déjà mis en place sur d'autres sites miniers de la région comme celui de la mine de Goro.


Il s'agit là de réunir toutes les informations nécessaire aux logiciels que nous utiliserons par la suite.


Etape 2: Modélisations


Une fois  les données nécessaires réunies et traîtées, nous voulons les utiliser pour dimensionner un dispositif de collecte des eaux pluviales.


Ce dispositif pourrait être constitué de bassins de rétention et de décantation ou bien consister en un réseau de conduites qui seraient ensuite dirigées vers un grand bassin... Les possibilités sont diverses tant qu'elles permettent de récupérer un maximum d'eau chargée. L'étape de la modélisation nous permettra de déterminer le dispositif le plus efficace au niveau économique et environnemental.


Nous allons utiliser plusieurs logiciels pour effectuer nos modélisations. Une première phase de prise en main des logiciels sera nécessaire notamment grâce à des tutoriels et les guides d'utilisateur.


Les logiciels CANOE et SWMM vont servir à introduire un épisode pluvial et à dimensionner les ouvrages permettant de retenir les eaux de pluies tels que des bassins de retenue. L'utilisation de deux logiciels permettra de confirmer nos résultats ainsi que nos hypothèses mais également de comparer deux logiciels.


Suite à la phase de modélisation, il nous faudra dépouiller les résultats et les traîter afin de dégager un scénario privilégié.


 


Moyens utilisés
 



  • Logiciels CANOE et SWMM

  • Personnel enseignant (M. Dartus, Mme Maubourguet)

 


Planning prévisionnel