La bibliothèque de pluies

Comme nous l’avons mentionné précédemment, nous avons récupéré les données pluviométriques sur la climathèque de Météo France. Nous avons calculé les précipitations annuelles totales pour les six années dont nous avions les données (figure n°1). En moyenne, il tombe donc environ 1500 mm de pluie par an au niveau de Koniambo, ce qui correspond à ce que nous avons pu lire dans la littérature.

Figure n°1 : Pluviométrie annuelle à Koniambo.

La figure suivante (figure n°2) représente bien les précipitations mensuelles à Koniambo. La période pluvieuse s’étend de Décembre à Mars et le mois le plus pluvieux est le mois de Mars.

Figure n°2 : Détail des précipitations mensuelles en 2007. 

Nous avons ensuite sélectionné deux épisodes pluvieux : une pluie standard et une pluie exceptionnelle. Au cours de l’épisode pluvieux standard, il est tombé environ 130 mm en deux jours (figure n°3). Il s’agit d’une pluie importante mais qui se produit régulièrement à cette latitude. Nous avons donc dimensionné nos installations sur cette pluie.

Figure n°3 : Hyétogramme de notre pluie standard

L’épisode exceptionnel que nous avons choisi correspond à l’événement pluvieux le plus important de ces six dernières années (figure n°4). Au cours de cet épisode pluvieux il est tombé environ 430 mm en 5 jours, ce qui représente plus que ce qui tombe en moyenne chaque mois de la période la plus humide de l’année (Décembre à Mars).

Figure n°4 : Hyétogramme de la pluie exceptionnelle.

Afin de confirmer le fait que ces événements pluvieux étaient représentatifs, même sur de plus longues périodes, nous avons regardé les précipitations (entre 1950 et 2010) à Mackay, en Australie. Mackay est la ville la plus proche de Koniambo se situant à la même latitude (côte Est de l’Australie). Nous avons trouvé des précipitations annuelles similaires à celles de Koniambo (environ 1500 mm par an) (figure n°5) (http://www.bom.gov.au).

Figure n°5 : Moyenne des précipitations mensuelles à Mackay (Australie) entre 1950 et 2010.

Source : http://www.bom.gov.au.

La courbe Intensité-Durée-Fréquence (IDF) des précipitations à Mackay (figure n°6) nous a permis de confirmer nos événements pluvieux standard et exceptionnel. Les courbes IDF caractérisent la pluviométrie et représentent les relations entre les intensités, la durée et la fréquence des pluies intenses (http://www.criacc.qc.ca/climat/idf_f.html).

Ces statistiques donnent ainsi la probabilité de diverses intensités de pluie pour diverses durées en un lieu donné. Comme Koniambo et Mackay sont situés à la même latitude, nous pouvons utiliser les courbes IDF de Mackay afin d’identifier le temps de retour des pluies observées sur le site de Koniambo. Lors de l’évènement pluvieux du 03 mars 2007 qui a duré 48h, l’intensité moyenne des précipitations a été d’environ 3mm/h. D’après le graphique, il s’agit donc d’une pluie annuelle que nous considèrerons « standard ». Lors de l’évènement de fin mars 2009, il est tombé 4mm/h pendant 114h. Il s’agit donc d’une pluie cinquantennale que nous appellerons « exceptionnelle ».

Figure n°6 : Courbe IDF des précipitations à Mackay.

Source : Bureau of meteorology Queensland, 2001