Cadre de l'étude

Sur le site de Koniambo, les eaux qui constituent les effluents proviennent de deux sources:
          -  les eaux issues du procédé pyrometallurgique de transformation du minerai,
          -  les eaux de ruissèlement résultant des fortes précipitations sur le site d'exploitation. 
Tableau 1: Caractéristiques générales des deux sources d'eau du site de koniambo
          
Nous avons choisi de nous focaliser uniquement sur le traitement des eaux de ruissellement collectées, compte tenu des trois raisons suivantes :
          -  les eaux de procédé sont issues d'un traitement pyrométallurgique moins polluant que le traitement hydrométallurgique (complément d'explication),
          -  le volume des eaux de procédés est minime comparé au volume des eaux de ruissellement puisqu’il y a un facteur 100 entre leurs débits respectifs,
          -  nous ne disposons d’aucune donnée sur la composition des eaux issues du procédés.
Nous nous intéresserons par la suite au traitement du chrome hexavalant, très soluble dans l'eau (donc mobile dans l'environnement) et dont la toxicité pour les êtres vivants est avérée.