Bouée n°5 : Analyse statistique

 

Bouée n°5 : Port du Château

 

Hauteur de houle

Période de houle

Comparaison hauteur-période

Port du Château

Latitude

 048°22,618'N

Longitude

004°29,304'W

Distance à la côté (mile)

0.10

Profondeur (m)

9.00

Nombre de données

14599

Date de début des mesures

16/12/2004 16:00

Date de fin des mesures

26/02/2009 13:00

 



 

 Hauteur de houle

   
Tracé des données de hauteur de houle pour la bouée de Port de Château, et valeurs statistiques associées Fonction de répartition cumulée (en rouge) et densité de probabilité (en jaune) associées aux données de hauteur de houle pour la bouée de Port de Château

Hauteur de vagues au niveau de la bouée n°5 (en mètre)

 

Valeur minimale 0.09
Valeur maximale 1.98
Moyenne 0.3458
Médiane 0.29
Ecart-type 0.2052
Variance 0.0421
Intervalle de confiance à 80% [0.0831 ; 0.6084]

Cette analyse porte sur la donnée "Hmax" (qui est la valeur maximale des vagues définies par passage au niveau moyen par valeurs décroissantes - front montant).

          Au niveau de cette bouée, nous avons une moyenne de hauteur de vague toujours de l'ordre de la trentaine de centimètres, ce qui est bien insuffisant pour espérer récupérer de l'électricité. De plus, nous nous trouvons ici juste à la sortie du port, de Brest, il est donc évident que le trafic maritime ne pourrait être dévié de cette zone au profit d'un quelconque dispositif houlomoteur. Les mesures de houle prises en cette bouée confirme notre choix d'exclure la rade de la zone d'étude.

           

 



 

 Période de houle

 
Tracé des données de période de houle pour la bouée de Port de Château, et valeurs statistiques associées Fonction de répartition cumulée (en rouge) et densité de probabilité (en jaune) associées aux données de hauteur de houle pour la bouée de Port de Château

Période de vagues au niveau de la bouée n°5 (en seconde)

 

Valeur minimale 1.60
Valeur maximale 6.40
Moyenne 2.5682
Médiane 2.40
Ecart-type 0.5363
Variance 0.2876
Intervalle de confiance à 80% [1.8818 ; 3.2547]

Cette analyse porte sur la donnée "TAVGD" (qui est la période moyenne des vagues définies par passage au niveau moyen par valeurs décroissante).

          Les remarques faites au niveau de la bouée n°4 s'appliquent également ici, à savoir que même au niveau de la période de houle, les données montrent que nous sommes en dehors de la plage de fonctionnement du Pelamis

 

 




 Comparaison hauteur-période 

     

Sur le graphe de gauche, le cadre vert correspond à la plage de fonctionnement définie par le constructeur à droite.

          Bien que ce soit moins flagrant que pour la bouée n°4, on voit cependant qu'aucune vague sur cinq ans n'aurait suffit à faire fonctionner Pelamis, bien que parfois la période aurait pu être suffisante, la hauteur de vague n'étant quand elle pas assez importante pour faire marcher le dispositif houlomoteur.

 




Haut de page