Résultats simulation 1

  






Retour à la carte des simulations
Simulation 2



 

 

I. Présentation de la simulation



 

           Pour cette simulation la houle provient du Sud-Est, avec un angle de 45° par rapport au Nord (sens trigonométrique). Seule la limite liquide du Sud est une entrée, les autres limites liquides sont libres. Les figures présentées sont les résultats de la simulation une fois que l'état stationnaire est atteint, soit au bout de 10 000 itérations (avec 2 secondes de pas de temps, soit 20 000 secondes, i.e. après 5 heures 30).

Hauteur moyenne : (cf présentation spectre de houle modélisation, spectre prévimer)

 

II. Résultats de la simulation



 

II.1. Hauteur moyenne


          On remarque que la hauteur moyenne des vagues est plus importante au Sud du domaine. Ensuite, cette hauteur décroit alors que la houle se propage le long du domaine. Il est à noter qu'au niveau de l'île au Sud du domaine, la bathymétrie est très faible. Il y a donc une élevation locale du fond de la mer, qui forme une sorte d'obstacle à la propagation de la houle. En effet, la hauteur de houle est plus faible lorsque la bathymétrie est plus faible (pourquoi) (dissipation de l'énergie ou formule) .

          La houle arrivant avec une direction quasiment parallèle à l'île au Sud, elle a du mal à se propager à l'intérieur du domaine et se dissipe alors rapidement vers l'Ouest.

          A l'origine, la hauteur moyenne est de de 3.3 m  (valeur moyenne obtenue sur les données de la bouée des Pierres Noires) sur l'ensemble du domaine, cependant lorsque le régime permanent est atteint, on remarque que à certains endroits (au Nord, dans l'anse), la hauteur est vraiment faible, moins de 0.25 m. Cela est dû au fait que ces endroits sont éloignés de l'entrée : la houle se dissipe au fur et à mesure qu'elle avance. Dans les faits, la houle n'est pas aussi simple, et n'est pas aussi unidirectionnelle.

 

II.2. Direction moyenne

 (cf définition fonction de répartition ou prévimer modélisation, spectre prévimer)

           A l'entrée du domaine, au Sud, la houle a bien une direction Nord-Ouest. Puis on constate que la houle s'incline vers l'Est, contournant ainsi la pointe de la Bretagne. Il est à noter que la frontière Ouest est libre, il s'agit donc d'une sortie potentielle pour la houle. De plus, on constate une légère anomalie au Nord-Est du domaine, où la houle semble rentrer de la frontière Est. Il faut traduire ce phénomène comme la manifestation du fait que la houle qui vient du Sud s'arrête à la moitié Nord de notre domaine et ne va pas plus loin. Dans la réalité, nous avons cependant pu observer ce genre de houle : orientée plein Nord en bas du domaine, et plein Ouest en haut, les trains d'ondes arrivant par la Manche.

II.3. Puissance

 

           Avec une houle en provenance du Sud-Est, la hauteur moyenne est très faible à partir de la moitié Nord du domaine. On ne ressent pas les effets de cette houle à partie de la moitié nord de la Bretagne de notre domaine. Nous rappelons ici que ce n'est pas la puissance exacte qui est tracée, mais H²/T, auquel la puissance est proportionnelle. Nous n'avons donc pas la valeur numérique de P, mais une idée de sa répartition sur le domaine, à savoir moyenne au Sud-Oues du domaine, et très faible au Nord et au centre.


CARTE DE PUISSANCE A VIRER ????????

 

   






Retour à la carte des simulations
Simulation 2