Ecoulements visqueux laminaires



Origine :

La plupart des études d'écoulements de fluides visqueux est basé sur le modèle de fluide newtonien. Ce modèle est basé sur une hypothèse de proportionnalité de la contrainte tangentielle sur une surface au gradient de vitesse suivant la normale à cette surface (cf complément).


Intérêt :

De nombreux fluides et en particulier les plus communs tels que l'air et l'eau répondent bien à ce modèle de comportement newtonien. Il est le modèle de comportement de fluide le plus simple après le modèle de fluide parfait (non-visqueux). Toutefois certains fluides ne peuvent être modélisés ainsi, ils adoptent un comportement non-linéaire (cf complément).


Applications :

Ce modèle newtonien est très utilisé pour l'étude d'écoulement visqueux. En particulier il permet d'étudier les effets du cisaillement sur un fluide :
- son entrainement par le frottement à une paroi mobile
- les pertes de charge induites par le frottement aux parois d'un fluide en mouvement.
Ainsi la visualisation des résultats fournis permet de bien cerner les effets de la viscosité sur un écoulement.