Géometrie expérimentale

Description de la géométrie

Nous avons choisi de faire un maillage de la géométrie en 3D en respectant la disposition géométrique et le repère donnés et considérés par les auteurs. Nous avons réalisés le maillage de cette géométrie avec le code ICEM CFD. Ce code est complet et adapté pour les géométries complexes et difficiles à mailler par d’autres codes. Pour faciliter la résolution sur Fluent, nous avons décidé de réaliser deux types de maillage, un maillage tétraédrique et un maillage hexaédrique.

Le premier est un maillage dont les faces sont des prismes triangulaires et le second qui donne plus de précision sur les résultats est un maillage dont les faces ont quatre côtés.

Schéma dans l'espace (x,y,z)                                                 

Dans cette géométrie, la difficulté réside dans la création du tube d'entrée tangentiel. En effet il n'est pas très aisé de créer cette entrée tangentielle circulaire d'autant plus que la plupart des auteurs ont préféré créer cette entrée non circulaire mais carré en prenant comme diamètre le diamètre hydraulique correspondant à la section circulaire.

Dans notre cas, nous avons réalisé le maillage tetraédrique avec l'entrée circulaire mais il était difficile et voir impossible de réaliser un bon maillage hexaédrique avec entrée circulaire.

En effet; le maillage hexaédrique est basé sur la création des blocs et le lissage de ce bloc sur la géométrie sauf que pour le lissage du bloc à l'entrée circulaire, la tâche s'est avérée très ardue.

C'est pour cette raison que nous avons finalement décidé de réaliser ce maillage hexaédrique avec une entrée non circulaire comme les auteurs.

Pour modéliser l'espace que va occuper l'air dans l'appareil, nous avons utilisé un tube dont la section vaut 85 % de la section de la sousverse. Nous n'avons pas effectué de maillage dans ce tube car il n'y a pas de données expérimentales concernant cette zone.