Dispersion axaile

Les objectifs que nous avions étaient de pouvoir mesurer l'évolution du coefficient de dispersion axiale de gouttes de masse volumique différente de celle de la phase continue dans un écoulement de Taylor-Couette.

Cependant avant de commencer à obtenir des résultats il est indispensable de valider le maillage et le code dans des cas d'écoulements dont on connaît les caractéristiques. Dans le cas de notre BEI la validation se fait en deux parties :

    - Validation de l'écoulement de la phase continue. L'écoulement qu'on obtient lors des simulations doit correspondre à celui trouvé lors des expériences, c'est à dire que les Reynolds de transition entre les différents écoulements doivent correspondre aux valeurs que l'on trouve dans la littérature.

    - Validation des coefficients de dispersion dans les différents régimes d'écoulements pour des gouttelettes dont la masse volumique est la même que celle de la phase continue.

Une fois ces validations faites nous pourrons passer aux simulations des cas réels qui peuvent se présenter et en exploiter les résultats