Bilan de l'étude et ouverture

Évaluation des impacts de la dalles

Accueil projet


Conclusion de l'étude et ouverture

 

                Les impacts de la dalle électromagnétique, pris de manière brute c'est à dire directement de la méthode de l'ACV, sont au dessus de ceux du réseau classique. En effet il faut des flux de piétons (qui est la source d'énergie de cette technologie) très rarement retrouvés dans la réalité pour arriver à un niveau d'impact aussi bas que celui du réseau classique.

                Cependant, nous pouvons nous poser la question de la représentativité des impacts environnementaux venant de la méthode ACV. L'énergie nucléaire, qui correspond à 80% de l'électricité en France, est un énergie propre au regard de son impact sur le réchauffement climatique (en g d'équivalent CO2 par kWh), mais qu'en est-il réellement des risques et incertitudes qui la concerne?

                D'autre part, c'est une technologie qui nécessite une ressource infinie et inépuisable sur terre, les piétons. C'est une énergie renouvelable.

                Cette technologie de l'électromagnétisme ouvre des portes pour un développement vers de nouvelles applications.

                Nous pouvons également nous poser la question du site d'implantation de cette dalle. La ville de Toulouse est le siège de de la mise en place et du développement du prototype de la dalle. Mais suite à son éventuelle industrialisation, une implantation dans les hypercentres des grandes capitales comme Paris, Londres, Tokyo, New York, ne serait-elle pas plus adéquate?

                Typiquement, une ville comme Sydney, qui brasse une quantité gigantesque de piétons tous les jours dans son hypercentre, et dont l'électricité provient majoritairement du charbon, ne serait-elle pas le lieu d'épanouissement pour cette technologie?

Powered by Drupal - Modified by Danger4k Webmaster :