Travaux préliminaires

- Installation et repliement du chantier

Ce coût dépend de l'envergure du chantier : plus il sera important, plus l'installation du chantier sera conséquent. On estime que ce coût s'élève à 10% du prix hors taxe du chantier.

- Piste de chantier

Lors de la réalisation d'un chantier, des camions de plusieurs tonnes doivent pouvoir accéder à la zone d'aménagement, des routes doivent donc être dimensionnées pour ce type de véhicule. Dans notre cas, nous profitons des carrières d'extraction de sable à proximité de la zone (espace anthropisée sur la carte de végétation) pour emprunter les chemins. Les routes forestières seront aussi utilisées : aucune piste de chantier ne sera créée.

- Dérivation des eaux

La majorité des installations végétales doivent être mise en place lors de la phase de repos de la végétation. Idéalement, les travaux devront être réalisés fin février - début mars. La petite Loire devra être mise hors d'eau : des travaux devront donc être réalisés. Les brèches dans la chevrettes doivent être comblées afin d'éviter l'écoulement dans le lit : les travaux de terrassement et d'aménagement peuvent donc être faits hors d'eau. A la fin des travaux, la chevrette est arasée, et les brèches sont ré-ouvertes. L'ensemble des travaux de dérivation de l'eau consiste à boucher en plusieurs endroits la chevrette sur 200 mètres cumulés de brèches : ce qui revient à environ 2 000 €.

- Fauchage

Le terrains doivent être nettoyés de toutes végétations (herbes, arbustes, etc.) avant de pouvoir commencer l'installation. Les surfaces sont donc "propres" sur 1.5 km de long et  25 m de large, c'est à dire 37 000 m2. Nous considérons que le fauchage coûte 0.3 €/m2.

- Travaux forestiers

Certains arbres doivent aussi être supprimés : nous avons estimé qu'il  y a aurait environ 23 arbres à abattre, ce qui revient à 5 300 € pour l'ensemble des travaux forestiers.

Suivant

Powered by Drupal - Modified by Danger4k Webmaster :