Entretien

 Lorsqu'un projet de végétalisation de berge, le bureau d'étude charge l'entrepreneur de l'entretien pendant les trois années qui suivent la  réception des travaux. Le réalisateur des travaux est aussi responsable de la reprise des végétaux, il devra donc surveiller l'aménagement pendant les premières périodes végétatives.

- Fauchage des berges

Selon le type de semis et le résultat voulu, la coupe doit être plus ou moins régulière. Dans le cas de nos mélanges graminées/légumineux, le fauchage est annuel. Les détritus de fauchage devront être ramassés afin de ne pas générer une couche d'humus favorisant la croissance des graminées à défaut des fleurs : la diversité botanique en serait réduite. Cet entretien doit se faire après la mi-juin (période de floraison des fleurs), afin de re-dynamiser la semence par la production de graine. Une fauche annuelle coûte 11 000 € (cf 1.Travaux préliminaire), elle sera reconduite pendant 3 ans.

- Coupe des buissons

La coupe des arbustes se fera au bout de la deuxième année de végétation, chaque buisson sera taillé afin de favoriser la croissance de son système racinaire. Il faut compter environ 5 € par plants, cette coupe est donc estimée à 6 500 €.

- Arrossage des plants

Une fois l'aménagement réalisé (plantation, ensemencement, etc.), l'entrepreneur devra arroser les plants, les semis et les autres installations. L'apport d'humidité dans le sol permettra la germination, la croissance des racines et la prise des boutures. Cette phase est donc essentielle au succès de l'aménagement. Par la suite, l'augmentation du niveau d'eau de la Loire permettra de fournir l'eau nécessaire au développement des végétaux. Dix mille euros seront donc alloués à l'arrosage.

- Arrachage des plantes invasives

Si par mégarde, une plante invasive n'a pas été éradiquée lors des travaux, et qu'elle réapparaît, elle pourrait remettre en cause la reprise et le développement des plantes indigènes. Il faut donc surveiller leur possible colonisation, et arracher profondément les racines, évacuer les déchets et tout brûler. L'inspection sera annuelle, et est estimée à 5 000 €.

Suivant

 

Powered by Drupal - Modified by Danger4k Webmaster :