Aménagements

 

Il a été démontré précédemment par l'étude de crue et l'étude hydromorphologique de la Loire que le rabaissement du lit de la petite Loire était bénéfique à l'hydrodynamique de la zone (étude scénario 2): le lit du bras mort a donc été creusé de 2 mètres afin de rétablir l'écoulement. 

Les pentes des rives de la petite Loire seront modifiées lors des travaux, mais afin de garantir un certain espace de liberté pour le lit mineur de la Loire et de permettre la biodiversité et le maintien des fonctions écologiques, nous décidons de travailler essentiellement sur la rive gauche, et laisser libre la rive droite(cf graphe ci-dessous).

 

Espace nécessaire pour le bon fonctionnement d'un cours d'eau en fonction de la largeur de son lit (B.Lachat)

Nous laissons donc la Loire s'équilibrer en creuser naturellement son lit en modifiant le banc de sable. Les pentes de la rive gauche seront donc redéfinies. Les pentes seront variables le long de la petite Loire pour créer une sinuosité. Les zones 1/0 (1m horizontal/0m vertical) correspondent à des zones marécageuses. 

Définition des pentes :  bathymétrie de la petite Loire avant aménagement

Après les calculs des contraintes exercées par l'écoulement sur les rives et la force de résistance du substrat, nous avons conclu que le sable n'était pas capable de résister aux crues de la petite Loire. Nous désirons donc réaliser quelques aménagements le long de la petite Loire afin de stabiliser les pentes. Pour cela, nous nous appuierons sur la répartition spatiale des contraintes et la topographie de la zone pour déterminer les zones stratégiques de l'aménagement. Nous avons noté sur les simulations Telemac2d de fortes contraintes à l'entrée de la petite Loire (coupes 0 et 1) et à la confluence avec la grande Loire (coupe 6). Nous avons aussi deux zones pour lesquelles la stabilisation de berges est essentielle (coupes 2 et 4), en effet un chemin forestier passe à proximité des berges. Les zones 3 et 5 seront de type marécageuses elles devront résister aux forces d'arrachement pour garantir la sinuosité de la petite Loire.

Le choix des zones a été fait pour des questions de stabilité, nous devons donc maintenant proposer des aménagements stabilisant et garantissant la diversification des milieux et des habitats.

Bathymétrie de la zone d'étude avec les différentes coupes réalisées

Suivant

Powered by Drupal - Modified by Danger4k Webmaster :